Intensité des études

Le comportement des étudiants dépend notamment de leurs conditions de vie. En plus des études, ils ont souvent d’autres obligations, telles une activité lucrative, des tâches de prise en charge, etc., qui peuvent les empêcher d’étudier à plein temps. Voilà pourquoi l’intensité moyenne des études est en général inférieure à 100%.

Intensité des études selon le sexe et la classe d'âge, dès 2013/14
  2013/14 2015/16 2017/18 2018/19
Total 81% 82% 81% 81%
Sexe        
Homme 81% 82% 81% 81%
Femme 82% 82% 81% 81%
Classe d'âge        
moins de 20 ans 94% 94% 93% 95%
20-24 ans 87% 88% 87% 87%
25-29 ans 71% 73% 73% 72%
30-39 ans 60% 61% 61% 60%
40 ans ou plus 51% 53% 52% 52%
Source: OFS - SHIS-studex, ASBOS

Le sexe n’exerce qu’une influence négligeable sur l’intensité des études: l’écart entre hommes et femmes dans ce domaine a atteint au maximum un point de pourcentage pour toutes les années considérées.

L’intensité des études varie par contre beaucoup en fonction de l’âge des étudiants: plus ils sont jeunes, plus elle est élevée. Durant les années académiques observées, l’intensité moyenne des études se situe entre 93% et 95% chez les étudiants de moins de 20 ans; entre 87% et 88% chez les 20 à 24 ans et seulement entre 51% et 53% chez les 40 ans ou plus.

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Contact

Office fédéral de la statistique Section Processus de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 61

Du lundi au vendredi
10h00 à 11h30 et 14h00 à 16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/education-science/personnes-formation/degre-tertiaire-hautes-ecoles/asbos/intensite-etudes.html