Transition vers la formation professionnelle supérieure

Entreprendre des études dans le cadre de la formation professionnelle supérieure offre aux détenteurs d’un titre de la formation professionnelle du degré secondaire II la possibilité d’acquérir des connaissances et qualifications de pointe qui leur ouvrent la porte à de meilleures possibilités professionnelles et notamment d’accéder à des fonctions de cadre.

Principaux résultats

  • Plus d’un quart des détenteurs d’un titre de la formation professionnelle initiale entreprennent des études dans la formation professionnelle supérieure et en sortent diplômés.
  • Trois personnes de nationalité suisse sur dix, contre deux de nationalité étrangère sur dix sont à la fois titulaires d’un titre de la formation professionnelle initiale et diplômées de la formation professionnelle

Tableaux

Méthodologie

Méthode de calcul

Le taux de transition représente la part de personnes actives occupées possédant un diplôme de la formation professionnelle supérieure dans l’ensemble des personnes actives occupées ayant obtenu au moins un diplôme de la formation professionnelle du degré secondaire II. Seules les personnes qui se sont engagées dans la voie professionnelle au degré secondaire II ont été considérées. Cela signifie par exemple que les personnes qui ont obtenu un diplôme de la formation professionnelle supérieure après un cursus académique classique n’ont pas été prises en compte.

Sauf indications contraires, seules les personnes âgées de 25 à 64 ans sont prises en considération. Ce groupe de population a en principe achevé une première formation et est apte à exercer une activité professionnelle.

Les formations suivantes ont été regroupées sous la catégorie « Formation professionnelle du degré secondaire II » :

  • formation professionnelle élémentaire ou formation professionnelle initiale avec attestation fédérale ;
  • apprentissage (niveau CFC) ;
  • formations (de 2 à 3 ans) des écoles professionnelles à plein temps (école supérieure de commerce, école des métiers) ;
  • maturité professionnelle.

Dimensions

Nationalité
La nationalité est ici complétée par la durée de résidence des personnes en Suisse. Les personnes naturalisées suisses ou de nationalité étrangère sont distinguées selon qu’elles sont: 

  • arrivées en Suisse avant l’âge de 16 ans, c’est à-dire qu’il y a une forte probabilité qu’elles aient effectué tout ou partie de leur scolarité obligatoire en Suisse.
  • arrivées en Suisse après l’âge de 16 ans, c’est-à-dire qu’il y a une forte probabilité qu’elles aient effectué l’entier de leur scolarité obligatoire à l’étranger.

Cette catégorisation permet d’observer dans quelle mesure la fréquentation, même partielle, du système de formation suisse a une influence sur la suite du parcours de formation.

Section économique
La section économique a été définie selon la Nomenclature générale des activités économiques (NOGA) 2008. En raison d’un nombre de cas parfois restreint, certaines branches ont été regroupées. On distingue les catégories suivantes :

  • Industrie : B. Industries extractives ; C. Industrie manufacturière
  • Transports ; prod./distr. d’eau et d’électr. : D. Production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné ; E. Production et distribution d’eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution ; H. Transports et entreposage
  • Construction : F. Construction
  • Commerce et réparation : G. Commerce et réparation d’automobiles et de motocycles
  • Hôtellerie, restauration : I. Hébergement et restauration
  • Information et communication ; arts et spectacles : J. Information et communication ; R. Arts, spectacles et activités récréatives
  • Activités financières : K. Activités financières et d’assurance
  • Activités immobilières, services : L. Activités immobilières ; N. Activités de services administratifs et de soutien ; S. Autres activités de services
  • Activités spécialisées, scientifiques et techniques : M. Activités spécialisées, scientifiques et techniques
  • Administration publique et enseignement : O. Administration publique ; P. Enseignement ; U. Activités extra-territoriale
  • Santé humaine et action sociale : Q. Santé humaine et action sociale
  • Autres : A. Agriculture, sylviculture et pêche ; T. Activités des ménages en tant qu’employeurs ; activités indifférenciées des ménages en tant que producteurs de biens et services pour usage propre
Profession exercée (CITP)
La profession exercée a été classée selon la classification internationale type des professions (CITP) au  niveau d’agrégation le plus élevé (grand groupe).

Autres caractéristiques de l’indicateur

Validité
Les données publiées résultent d'une extrapolation pondérée des
réponses. En interprétant les données, il faut tenir compte du fait que les résultats basés sur un petit nombre de cas peuvent être affectés d'une erreur aléatoire relativement grande.

Dès 2010, dans le cadre de moyennes annuelles de variables trimestrielles, les résultats obtenus par extrapolation qui se fondent sur moins de 5 interviews ne sont pas publiés pour des raisons de  protection de données et sont remplacés par un « X ». Les résultats qui sont calculés sur la base de 5 à 89 interviews sont mis entre parenthèses « ( ) » et doivent être interprétés avec beaucoup de précaution.

Périodicité

Annuelle

Prochaine actualisation

2020

Définitions

Sources

Vous pouvez accéder aux indicateurs depuis l'une des approches suivantes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Système de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 66

Du lundi au vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/education-science/indicateurs-formation/themes/transitions/transition-fps.html