Statut sur le marché du travail

Le capital humain détermine dans une certaine mesure la capacité de gains et les perspectives d’emploi des individus, et par là même le niveau de revenu et la répartition du revenu dans la collectivité. La théorie du capital humain postule ainsi qu’un niveau élevé de formation influence favorablement l’emploi et contribue à réduire le risque de chômage. En investissant dans une formation, les personnes ont la possibilité d’acquérir des compétences et des connaissances spécialisées importantes pour le monde du travail et suscitant davantage d’intérêt auprès des employeurs potentiels.

Cet indicateur met en mise en évidence l’efficacité du système éducatif à transmettre des connaissances et compétences en adéquation avec le niveau des qualifications requises par le marché du travail. Sachant que la demande de qualifications dépend fortement de la structure du marché, celui-ci exigera, s’il est fortement technicisé et tertiarisé, une main d’œuvre hautement qualifiée et inversement. Cet indicateur offre, par ailleurs, une première appréciation de la rentabilité sur le marché du travail des investissements en formation consentis par les individus. En améliorant leur niveau de formation, les individus ont la possibilité d’acquérir un meilleur statut professionnel, avec tout ce qui en découle: les avantages financiers, une meilleure intégration sociale ou encore la réalisation d’aspirations personnelles.

Cet indicateur présente la situation sur le marché du travail - actifs occupés et chômeurs - de la population résidante âgée de 25 à 64 ans selon la plus haute formation achevée déclinée en 3 niveaux : la scolarité obligatoire, le degré secondaire II et le degré tertiaire.

Tableaux

Données des graphiques

Méthodologie

Statut sur le marché du travail et niveau de formation

Le statut sur le marché du travail distingue ici deux catégories :

  • Le taux d'actifs occupés (taux d’activité) : exprime la proportion de personnes actives occupées dans la population résidante permanente et selon la plus haute formation achevée.
  • Le taux de chômeurs au sens du BIT : exprime la proportion de chômeurs au sens du BIT dans la population active et selon la plus haute formation achevée.

Sauf indications contraires, seules les personnes âgées de 25 à 64 ans sont prises en considération. Ce groupe de population a en principe achevé une première formation et est apte à exercer une activité professionnelle.

Niveau de formation

Pour déterminer le niveau de formation d’une personne, on classe les différentes formations considérées dans un ordre hiérarchique. C’est la formation achevée la plus élevée de la personne interrogée qui est retenue pour déterminer le niveau de formation. Trois à cinq niveaux ont été formés (le chiffre entre parenthèse renvoie à la position hiérarchique de chacune des formations considérées) :

3 niveaux 5 niveaux Formations achevées


- Ecole
  obligatoire
  (CITE 0-2)

- Ecole
  obligatoire

- école obligatoire inachevée (1);
- école obligatoire achevée (2);
- école commerciale ou de
  culture générale (1 an),
  stage ménager ou linguistique (3)

- Degré secondaire II
  (CITE 3-4)


- Degré secondaire II:
  professionnel

- formation prof. élémentaire (4);
- apprentissage (5);
- école prof. à plein temps (6)

- Degré secondaire II:
  général

- écoles de culture générale (7);
- maturité gymnasiale, maturité
  professionnelle, école normale
  ou pédagogique (8)

- Degré tertiaire
  (CITE 5-8)

- Formation prof.
  supérieure

- maîtrise, brevet fédéral (9);
- école technique ou prof. (10);
- école professionnelle supérieure,
  école technique supérieure (11)

- Hautes écoles

- Haute école universitaire,
  spécialisée ou pédagogique,
  école polytechnique fédérale (12)

Autres caractéristiques de l’indicateur

Les données publiées résultent d'une extrapolation pondérée des réponses. En interprétant les données, il faut tenir compte du fait que les résultats basés sur un petit nombre de cas peuvent être affectés d'une erreur aléatoire relativement grande.

  • De 1991 à 2009, les résultats obtenus par extrapolation qui se fondent sur moins de 5 interviews ne sont pas publiés pour des raisons de protection des données et sont remplacés par un « X ». Les résultats qui ont été calculés sur la base de 5 à 49 interviews sont mis entre parenthèses « ( ) » et doivent être interprétés avec beaucoup de précaution.
  • Dès 2010, dans le cadre de moyennes annuelles de variables trimestrielles, les résultats obtenus par extrapolation qui se fondent sur moins de 5 interviews ne sont pas publiés pour des raisons de protection de données et sont remplacés par un « X ». Les résultats qui sont calculés sur la base de 5 à 89 interviews sont mis entre parenthèses « ( ) » et doivent être interprétés avec beaucoup de précaution.

Ruptures de série

  • 2001 : révision du questionnaire
  • 2002 : augmentation de l'échantillon
  • 2003 : augmentation de l'échantillon des étrangers
  • 2010 : enquête continue (4 trimestres d'enquête), révision du questionnaire
  • 2010-2015 : nouvelle pondération des données

Rythme d’actualisation

Annuel

Prochaine actualisation

Juin 2019

Définitions

Sources

Indicateurs liés

Vous pouvez accéder aux indicateurs selon l'un des degrés de formation suivant

Contact

Office fédéral de la statistique Section Système de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 66

Du lundi au vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/education-science/indicateurs-formation/systeme-formation-suisse/degre-formation/tous-degres/statut-marche-travail.html