Revenu professionnel relatif

Il existe un lien entre le revenu professionnel et le niveau de formation le plus élevé atteint par un individu. Un niveau élevé de formation améliore les perspectives professionnelles sur le marché du travail, ce qui se traduit par des revenus professionnels plus élevés, indépendamment d’autres facteurs tels que l’âge ou l’expérience professionnelle. De plus, il peut accélérer l’augmentation des revenus au fil du temps.

Principaux résultats

  • Pour une personne sans formation postobligatoire, le fait de renoncer à se former peut entraîner un manque à gagner allant de 21% à 65% de son revenu médian, selon le niveau de formation.
  • Bien que les femmes gagnent moins que les hommes à niveau de formation équivalent, elles profitent davantage des avantages d’un plus haut niveau de formation.

Tableaux

Méthodologie

Méthode de calcul

Le revenu professionnel relatif selon le niveau de formation correspond au rapport entre le revenu professionnel médian d'un certain niveau de formation et le revenu professionnel médian du niveau de formation "sans formation postobligatoire" de la population résidante permanente active occupée âgée de 25 à 64 ans.

Le revenu pris en compte est le salaire annuel net, après déduction des cotisations sociales à la charge du salarié. Pour corriger les effets du travail à temps partiel, le revenu est standardisé en divisant le salaire annuel net par le taux d’occupation de la personne interrogée. Le résultat est ensuite multiplié par 100 pour obtenir un indice, où 100 correspond au revenu médian des personnes sans formation postobligatoire.

Pour déterminer le niveau de formation d’une personne, les différentes formations qu’elle a achevées sont hiérarchisées. Le niveau de formation correspond alors à la formation la plus élevée dans cette hiérarchie. Trois à cinq niveaux ont été définis (le chiffre entre parenthèse indique la position hiérarchique de chaque formations considérées):

3 niveaux 5 niveaux Formations achevées


- Ecole
  obligatoire
  (CITE 0-2)

- Ecole
  obligatoire

- encore à l'école obligatoire (1);
- scolarité obligatoire (2);
- école commerciale,
  stage ménager
  ou linguistique (3)

- Degré secondaire II
  (CITE 3-4)


- Degré secondaire II:
  professionnel

- formation prof.
  élémentaire (4);
- apprentissage (CFC) (5);
- école prof. à plein temps (6)

- Degré secondaire II:
  général

- écoles de formation
  générale (7);
- maturité gymnasiale,
  maturité professionnelle,
  maturité spécialisée,
  école normale (8)

- Degré tertiaire
  (CITE 5-8)

- Formation prof.
  supérieure

- maîtrise, brevet fédéral (9);
- école technique
  et/ou prof. (10);
- école prof. supérieure,
  technicum, ETS (11)

- Hautes écoles

- haute école universitaire (HEU),
  haute école spécialisée (HEP),
  haute école
  pédagogique (HEP),
  EPF (12)

Définitions

Autres caractéristiques de l'indicateur

Les données publiées sont extrapolées et pondérées en fonction des réponses recueillies. Lors de l’interprétation de ces données, il faut prendre en compte le fait que les résultats basés sur un petit nombre de cas peuvent être sujets à une erreur aléatoire relativement importante:

  • De 1991 à 2009, les résultats basés sur moins de 5 cas ne sont pas publiés pour des raisons fiabilité statistique insuffisante et sont remplacés par une parenthèse vide «( )». Les résultats calculés sur la base de 5 à 49 cas sont présentés entre parenthèses «(chiffre)» et doivent être interprétés avec précaution.
  • Dès 2010, dans le cadre de moyennes annuelles basées sur des variables trimestrielles, les résultats basés moins de 5 cas ne sont pas publiés pour des raisons de fiabilité statistique insuffisante et sont remplacés par une parenthèse vide «( )». Les résultats calculés sur la base de 5 à 89 cas sont mis entre parenthèses «(chiffre)» et doivent être interprétés avec précaution.

En 2021, l'enquête ESPA est passée d'une enquête purement téléphonique à une enquête en multimode (Internet et téléphone), avec une préférence pour le relevé par Internet. De plus, le questionnaire a été modifié pour se conformer à la nouvelle réglementation Eurostat, en vigueur depuis janvier 2021. Notamment, les questions sur les formations achevées ont été simplifiées : les répondants n’indiquent désormais que leur plus haute formation achevée. Étant donné que ces ajustements ont été introduits progressivement au cours de l'année 2021 et n'étaient pas encore en place pour tous les trimestres d'enquête, les résultats de cette année ne sont pas publiés. Ces modifications entraînent une rupture de série par rapport aux années antérieures à 2021.

Ruptures de série

  • 2001 : révision du questionnaire
  • 2002 : augmentation de l'échantillon
  • 2003 : augmentation de l'échantillon des étrangers
  • 2010 : enquête continue (4 trimestres d'enquête), révision du questionnaire
  • 2010–2015 : nouvelle pondération des données
  • 2021: adaptation de la méthode et des instruments d’enquête
  • 2021–2023 : nouvelle pondération des données

Périodicité

Annuelle

Prochaine actualisation

Juillet 2025

Liens

Sources

Vous pouvez accéder aux indicateurs depuis l'une des approches suivantes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Système de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 66

Du lundi au vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/education-science/indicateurs-formation/degre-formation/secii/revenu-professionnel.html