MONET – Situation professionnelle selon le sexe


Signification de l'indicateur

Dans une optique de développement durable, personne ne doit être victime de discrimination en raison de ses qualités visibles ou invisibles (principe 4a) et chaque individu doit avoir les mêmes droits et les mêmes chances (principe 4b). L'égalité des chances entre les hommes et les femmes fait partie intégrante de ces principes. Chaque individu doit pouvoir entreprendre une carrière professionnelle et développer son potentiel personnel sur le marché du travail. Il est en outre souhaitable, pour maintenir l'efficacité de l'économie (principe 10a), que chacun puisse exercer un emploi qui soit conforme à sa formation et à ses compétences (principe 13). Pour aller vers un développement durable, les inégalités entre hommes et femmes quant à leur situation professionnelle doivent diminuer.

L’indicateur renseigne sur la proportion de femmes et d'hommes membres de la direction ou exerçant une fonction dirigeante parmi l’ensemble des salariés.

Lien avec les principes du développement durable : 4a Interdiction de toute discrimination, 4b Egalité des chances et répartition équitable, 10a Promotion de l'efficacité économique, 13 Emploi valorisant et permettant de gagner sa vie.

Commentaire

Depuis 2011, l’écart entre la part des femmes et la part des hommes membres de la direction ou exerçant une fonction dirigeante a diminué. En 2017, les femmes exercent moins souvent des fonctions dirigeantes (24,5%) que les hommes (41,1%). Cet écart montre que l'égalité des chances sur le marché du travail n'est pas encore réalisée en Suisse. Même en se limitant aux personnes ayant un niveau de formation équivalent, l'écart entre les sexes demeure. Cette inégalité s'explique en partie par la structure des activités dirigeantes, où les obligations professionnelles peuvent primer sur toute autre obligation. Une partie de cette inégalité reste cependant statistiquement non explicable.

Synthèse

Remarque: la variation en % est calculée sur la différence entre les femmes et les hommes.


Tableaux

Méthodologie

Cet indicateur présente la proportion de salariés membre de la direction ou exerçant une fonction dirigeante parmi l'ensemble des salariés, selon le sexe. Indépendants, collaborateurs familiaux et apprentis ne sont pas considérés. Les données proviennent de l’enquête suisse sur la population active (ESPA) de l’Office fédéral de la statistique.

Réalisée depuis 1991, l’ESPA fournit des données sur la structure de la population active et sur les comportements en matière d’activité professionnelle.

Le questionnaire d'enquête a été modifié en 1996. La question « Faites-vous partie de la direction de l'entreprise ou occupez-vous un poste à responsabilité similaire ? », qui était posée jusqu'en 1995 aux seuls salariés exerçant une fonction dirigeante, est posée depuis 1996 à l'ensemble des salariés. Les résultats avant et après 1996 ne sont donc pas directement comparables.

Depuis 2010, l'ESPA se déroule en continu (4 trimestres d’enquête) et la question relative à la situation dans la profession a été reformulée. Sont désormais comprises comme membre de la direction uniquement les personnes faisant partie de la direction ou du conseil de direction de l’entreprise et non plus les personnes occupant un poste à responsabilité similaire. Bien qu'introduite au début 2010, cette reformulation ne vaut pour l'ensemble de l'échantillon qu'à partir du 1er trimestre 2011. En raison de ces changements dans le questionnaire, la comparabilité des données dans le temps n’est pas assurée. Pour cette raison, l’indicateur ne montre que les données à partir de 2011.

Comparaison internationale

-

Sources

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet/tous-selon-themes/travail/situation-professionnelle.html