MONET – Emplois dans les branches innovatrices


Signification de l'indicateur

Dans une optique de développement durable, les innovations et les transferts de connaissances doivent être encouragés (principe 10b). L’efficacité économique doit en outre être maintenue ou améliorée (principe 10a). Les innovations peuvent y contribuer en accroissant l’efficacité des processus, des services et de l'utilisation des ressources. De nature technologique, sociale ou organisationnelle, les innovations visent à apporter de nouveaux bénéfices et à améliorer la réussite sur le marché des entreprises. En outre, la présence d'entreprises et d’institutions novatrices accroissent l'attractivité économique du pays. Au sens du développement durable, les activités novatrices doivent contribuer à une transition vers une économie verte et équitable, capable de couvrir les besoins de la société sans compromettre la satisfaction des besoins des générations futures (principe 10c). La proportion d’emplois dans des branches innovatrices témoigne de la vigueur de ces branches et donc de la capacité d’innovation de l’économie. Pour aller vers un développement durable, cette proportion doit augmenter.

L’indicateur présente la part des emplois dans les branches innovatrices dans le total des emplois des secteurs secondaire et tertiaire.

Lien avec les principes du développement durable : 10a Promotion de l’efficacité économique, 10b Ordre économique favorable à l’innovation et à la concurrence, 10c Encouragement de la recherche.

Commentaire

Depuis 2011, la part des emplois dans les branches innovatrices dans le total des emplois en équivalents plein temps (EPT) des secteurs secondaire et tertiaire n’a pas évolué significativement. En 2016, il y avait plus d’un million d’emplois EPT dans les branches innovatrices des secteurs secondaire et tertiaire, c'est-à-dire 29,4% des emplois totaux de ces secteurs.

En 2016, les cantons avec les plus grandes proportions d’emplois EPT dans les branches innovatrices des secteurs secondaire et tertiaire sont Bâle-Ville (40,8%), Zoug (40,8%) et Neuchâtel (38,1%).

L’indicateur ne renseigne toutefois pas sur le type d’innovations et dans quelle mesure celles-ci contribuent à un développement durable.

Synthèse


Tableaux

Méthodologie

L’indicateur présente la part des emplois équivalents plein temps (EPT) dans des branches innovatrices dans le total des emplois EPT des secteurs secondaire et tertiaire.

Les données sur le nombre d’emplois proviennent de la statistique structurelle des entreprises (STATENT) de l’Office fédérale de la statistique. La liste de branches innovatrices est fournie par le centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’Ecole Polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le KOF établit cette liste dans le cadre des enquêtes sur l’innovation mandatées par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) (enquêtes trisannuelles jusqu’en 2011, puis bisannuelles). Elle est issue d’une analyse séparée des secteurs « industrie » et « construction + services ». Les listes des branches sont tirées de classifications internationales (OCDE et Eurostat).

Comparaison internationale

-

Définitions

Branche
Une branche (ou branche d'activité) regroupe des unités de production homogènes, c'est-à-dire qui fabriquent des produits (ou rendent des services) qui appartiennent au même ensemble de la nomenclature d'activité économique considérée (p. ex. NOGA).

Emplois équivalents plein temps
Les emplois équivalents plein temps résultent de la conversion du volume de travail (mesuré en termes d’emplois ou d’heures de travail) en emplois à plein temps. Le nombre d’emplois équivalents plein temps se définit comme le nombre total d’heures travaillées divisé par la moyenne annuelle des heures travaillées dans les emplois à plein temps.

Innovation
Une innovation est la mise en œuvre d'un produit (bien ou service) ou d’un procédé nouveau ou sensiblement amélioré, d’une nouvelle méthode de commercialisation ou d’une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques de l’entreprise, l’organisation du lieu de travail ou les relations extérieures (OCDE/Eurostat, Manuel d’Oslo, 2005).

Sources

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet/tous-selon-themes/systeme-economique/emplois-branches-innovatrices.html