MONET – Empreinte matérielle des importations


Signification de l’indicateur

Un enjeu important de développement durable est de concilier responsabilité écologique et développement économique. Dans cette perspective, il convient donc de préserver ou d'accroître la productivité économique tout en réduisant la consommation de matières (principes 10a et 12a). En outre, la couverture des besoins d'un pays ne doit pas se faire aux dépens d'autres nations (principes 6c, 14a et 14b).
La mondialisation des relations économiques entraîne une nouvelle redistribution géographique des nuisances environnementales. Les processus de production gourmands en ressources se déroulent le plus souvent dans les régions moins développées économiquement. Une tendance à l’augmentation de l’importation de produits finis génère d’autant plus de pressions sur les ressources et l’environnement dans les pays exportateurs. L’empreinte matérielle des importations considère précisément la masse de l’ensemble des matières premières utilisées durant les processus de production et de transports des biens et services jusqu’à leur arrivée en Suisse. Une diminution de cette empreinte va donc en direction du développement durable.

L’indicateur présente les importations en équivalent matières premières. L’ensemble des produits importés et des flux cachés qui leurs sont liés est pris en compte par cet indicateur.

Principes en lien avec l’indicateur: 6c Politique multilatérale, 12a Production compatible avec l’environnement, 14a Commerce mondial compatible avec les besoins sociaux et l’environnement, 14b Commerce multilatéral utile à tous.

Commentaire

Entre 2000 et 2016, les importations en équivalent matières premières ont augmenté de 21,0%. En 2016, ces importations étaient estimées à 232 millions de tonnes soit 4,3 fois plus que la masse des importations qui franchissent réellement la frontière. Ce rapport élevé peut s'expliquer en partie par la tendance croissante à importer des produits finis.

Les agents énergétiques fossiles représentaient 31,6% des importations en équivalent matières premières en 2016. Les minerais métallifères sont le deuxième plus grand contributeur aux importations en équivalent matières premières (29,7% en 2016) suivi par les minéraux non métalliques (28,9%) et la biomasse (9,8%).

Synthèse


Tableaux

Méthodologie

Cet indicateur présente les importations en équivalent matière premières. Celles-ci comprennent l'ensemble des matières premières qui sont déplacées ou utilisées dans les pays exportateurs pour produire et transporter des produits ou des biens destinés à la Suisse.

Les importations en matières premières sont relevées dans le cadre des comptes de l’environnement de l’Office fédéral de la statistique qui sont des comptes satellites des comptes nationaux. Les comptes de l’environnement s’inscrivent dans le cadre du Système de comptabilité économique et environnementale (SEEA) de l’ONU. Les données présentées dans cet indicateur sont basées sur une adaptation de la méthode développée par Eurostat qui consiste à convertir les importations et exportations d’un pays en équivalent matières premières (EMP). Les indicateurs en EMP sont issus de modélisation et comportent une incertitude plus importante que les indicateurs de flux directs. Ils doivent donc être considérés comme des estimations.

Comparaison internationale

Les flux en équivalent matières premières ne peuvent pas être mesurés directement et doivent donc être modélisés. Il existe au niveau international plusieurs approches statistiques pour estimer ces flux. Les données de cet indicateur sont calculées selon une méthode développée par Eurostat. Pour le moment, seuls quelques pays européens publient ce type d’indicateur. Eurostat publie ces données au niveau de l’UE.

Publications

Sources

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet/tous-selon-themes/production-consommation/empreinte-materielle-importations.html