MONET – Dépendance énergétique


Signification de l’indicateur

Comme l'énergie est produite essentiellement à partir de ressources fossiles, la consommation d'énergie occasionne une part importante de la charge environnementale. Dans une optique de développement durable la charge environnementale doit être minimisée par une limitation de l'utilisation des ressources (principe 16b) et donc une production compatible avec l'environnement doit être assurée (principe 12a). La Suisse dépend actuellement fortement de ressources énergétiques non renouvelables provenant de l'étranger. Cette situation rend l'économie indigène vulnérable et porte les gènes de conflits internationaux en raison de la quantité limitée des ressources non renouvelables. Pour prévenir des effets négatifs pour l'environnement, l'économie et la société, il faut donc viser une baisse du solde importateur d'agents énergétiques.

L'indicateur montre la quantité d'énergie brute importée (solde importateur d'agents énergétiques et combustibles nucléaires) et la quantité d'énergie produite en Suisse. Il indique le rapport entre ces deux grandeurs et traduit donc la dépendance de la Suisse vis-à-vis des importations d’agents énergétiques.

Lien avec les principes du développement durable : 2a Satisfaction des besoins, 12a Production compatible avec l’environnement, 12b Consommation sociale et compatible avec l’environnement, 16b Limitation de l’utilisation des ressources non renouvelables, 17a Limitation des déchets biodégradables et des polluants.

Commentaire

Les importations d'énergie ont globalement augmenté depuis les années 1980 mais sont en diminution depuis le début de ce millénaire. Elles ont été toutefois soumises à de fortes fluctuations au fil du temps. Elles se composent principalement d’agents fossiles et de combustibles nucléaires, donc d'énergies non renouvelables.

La production indigène d'énergie couvre à peine un quart de l'ensemble des besoins en énergie, la force hydraulique étant la principale source énergétique indigène. Les importations jouent donc un rôle essentiel pour répondre à la demande : en 2017, quelque 75,3% des besoins de la Suisse en énergie ont été couverts par des importations.

Synthèse

Remarque: calcul de la variation en % uniquement sur le solde importateur d'agents énergétiques et combustibles nucléaires


Tableaux

Méthodologie

L'indicateur montre la quantité d'énergie brute importée (solde importateur d'agents énergétiques et combustibles nucléaires) et la quantité d'énergie produite en Suisse.

Les données proviennent de la statistique globale de l’énergie. Cette statistique de synthèse, qui repose sur plusieurs relevés de données sur la production et la consommation d'énergie, est établie par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).

Comparaison internationale

Les statistiques de l'Union européenne et de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), entre autres, donnent des indications sur les importations et les exportations d'énergie des différents pays.

Définitions

Energie primaire
Source d'énergie non encore transformée en énergie secondaire. Exemples: la force hydraulique, le charbon, le pétrole brut, le gaz naturel, le bois, mais aussi les ordures ménagères et les déchets industriels. La chaleur produite dans les réacteurs nucléaires est également considérée comme une énergie primaire.

Liens

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet/tous-selon-themes/energie-climat/dependance-energetique.html