MONET – Consommation finale d'énergie


Signification de l'indicateur

La consommation d'énergie contribue à l'utilisation des ressources naturelles et, partant, à la pollution environnementale. Dans une optique de développement durable, la consommation de ressources non renouvelables ne doit pas dépasser le potentiel de développement des ressources renouvelables. La consommation des ressources renouvelables ne doit pour sa part pas mettre en danger la régénération de ces dernières (principes 16a et 16b). De plus, il convient de limiter les atteintes à l'environnement dues aux déchets et aux polluants (principe 17a). Il faut en conséquence viser une baisse de la consommation d'énergie.

L’indicateur mesure la quantité d'énergie consommée par habitant en Suisse chaque année. Il prend en compte tous les groupes de consommateurs (ménages, industrie, services et transports).

Lien avec les principes du développement durable : 12a Production compatible avec l'environnement, 12b Consommation sociale et compatible avec l'environnement, 16a Limitation de l'utilisation des ressources renouvelables, 16b Limitation de l'utilisation des ressources non renouvelables, 17a Limitation des déchets biodégradables et des polluants.

Commentaire

La consommation finale d’énergie par personne a diminué depuis les années 2000. Les fluctuations de cette évolution sont principalement dues aux conditions météorologiques, mais aussi en partie à la conjoncture économique.

La loi sur l’énergie du 30 septembre 2016 (LEne 730.0) vise une diminution d’ici à 2020 de la consommation d’énergie par personne de 16% par rapport au niveau de 2000.

La consommation finale d'énergie absolue est restée pratiquement constante durant la même période alors que la population a crû de plus de 17%.

Synthèse

Remarque: Indicateur évalué selon l’objectif défini dans la loi sur l'énergie (-16% par rapport à 2000 d’ici 20200)


Tableaux

Méthodologie

L’indicateur présente la consommation annuelle d'énergie finale par habitant (population résidante permanente moyenne).

Les chiffres relatifs à la consommation finale d'énergie proviennent de la statistique globale de l'énergie. Cette statistique de synthèse, établie par l'Office fédéral de l'énergie, s'appuie sur plusieurs enquêtes sur la production et la consommation d'énergie. Les chiffres relatifs à la population résidante permanente moyenne proviennent de la statistique de la population et des ménages (STATPOP) de l'Office fédéral de la statistique. Elle indique l'effectif moyen de la population vivant en Suisse dans le courant d'une année, d'après le domicile économique. Elle sert à calculer surtout des indicateurs non démographiques.

Comparaison internationale

A l’échelle internationale, la consommation brute d'énergie est souvent utilisée. Cette dernière comprend également les pertes de transformation de l'énergie finale.

Définitions

Energie finale
L'énergie finale est l'énergie que le consommateur achète, ou qu'il produit lui-même, pour un usage déterminé (par exemple l'électricité destinée à l'éclairage, l'essence destinée à l'automobile). Elle se situe au bout de la chaîne commerciale. Sont déduits de l'énergie finale, mais non de l'énergie brute, les pertes de transport et de distribution, la consommation propre du secteur énergétique, les produits pétroliers non énergétiques élaborés dans les raffineries suisses (bitumes, lubrifiants, etc.) et les produits servant à générer de l'électricité et de la chaleur à distance.

Liens

Sources

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet/tous-selon-themes/energie-climat/consommation-finale-energie.html