MONET 2030: Dépenses pour la biodiversité


ODD15: Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Cible suisse 15.a: Les effets négatifs des incitations financières existantes sur la biodiversité et la qualité du paysage sont mis en évidence et, autant que possible, éliminés. Les nouvelles incitations financières sont examinées du point de vue de leur impact sur l’environnement. Lorsque cela s’avère judicieux, de nouvelles incitations positives sont créées.

Signification de l’indicateur
L’indicateur présente les dépenses fédérales directes pour la biodiversité. Ces dépenses témoignent de l’effort financier que la Confédération consacre à la protection et au maintien de la biodiversité. Cette dernière est le fondement de la vie et fournit de nombreuses prestations indispensables à notre société qu’il convient de préserver pour les générations à venir. Une augmentation de ces dépenses va donc en direction du développement durable.

Aide à la lecture
Cet indicateur ne présente qu’une partie des dépenses pour la biodiversité. Il ne prend pas en compte les dépenses directes effectuées à l’échelle des cantons et des communes (environ 400 millions de francs) ou les dépenses effectuées par les entreprises et les ONGs. De plus, l’indicateur ne prend pas en considération les dépenses publiques destinées à d’autres tâches que la protection de la biodiversité mais ayant des effets positifs sur cette dernière (estimées à environ 250 millions de francs).

Comparaison internationale
L’indicateur représente une partie des dépenses communiquées pour le reporting de l’objectif 20 d’Aichi de la Convention sur la diversité biologique (CBD).


Tableaux

Méthodologie

L’indicateur présente les dépenses de la Confédération, en millions de francs, directement destinées à la protection de la biodiversité. Les activités ayant un impact favorable sur la biodiversité mais servant en premier lieu d’autres buts que sa protection sont exclues.

Les données sont tirées des comptes d’Etat de l’Administration des finances (AFF). Les parts des lignes de crédit concernant la biodiversité sont basées sur les dépenses exactes liées à des paiements directs (subventions agricoles et paiements pour les services écosystémiques) ou à des contrats avec les gouvernements locaux ou d'autres organismes d'application.

Définitions

Biodiversité
La biodiversité, ou diversité biologique, englobe la diversité des espèces (animaux, plantes, champignons et bactéries), la diversité génétique des individus au sein d’une espèce et la diversité des écosystèmes dans lesquels vivent les espèces.

Cibles

Cible suisse 15.a: Les effets négatifs des incitations financières existantes sur la biodiversité et la qualité du paysage sont mis en évidence et, autant que possible, éliminés. Les nouvelles incitations financières sont examinées du point de vue de leur impact sur l’environnement. Lorsque cela s’avère judicieux, de nouvelles incitations positives sont créées.

Cible internationale 15.a : Mobiliser des ressources financières de toutes provenances et les augmenter nettement pour préserver la biodiversité et les écosystèmes et les exploiter durablement.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 485 64 96

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet-2030/tous-selon-themes/15-vie-terrestre/depenses-biodiversite.html