MONET 2030: Taux de pauvreté


ODD 1: Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde

Cible suisse 1.2: La proportion de la population qui vit sous le seuil de pauvreté national diminue.

Signification de l’indicateur
L’indicateur présente la proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Ce seuil est défini d’après un minimum vital social devant permettre aux individus d’acquérir les biens et services nécessaires à une vie sociale intégrée. Une diminution du taux de pauvreté constitue un enjeu important du développement durable.

Aide à la lecture
Il s’agit d’un indicateur de la pauvreté fondé sur le revenu. La mesure de la pauvreté peut être biaisée, en particulier chez les personnes âgées, par le fait que la fortune n’est pas prise en compte.  

Comparaison internationale
Les indicateurs de pauvreté monétaire publiés par Eurostat et l’OCDE se basent sur le concept de pauvreté relative et ne sont donc pas comparables avec le présent indicateur (exprimé selon le concept absolu).


Tableaux

Méthodologie

Cet indicateur présente la part des personnes pauvres dans la population totale en ménages privés (taux de pauvreté). Une personne est considérée comme pauvre si elle vit dans un ménage dont le revenu disponible (sans la prise en compte du loyer fictif) se situe au-dessous du seuil de pauvreté (concept absolu). En 2018, le seuil de pauvreté se situait en moyenne à 2293 francs par mois pour un ménage d’une personne seule et à 3968 francs par mois pour un ménage de deux adultes et deux enfants de moins de 14 ans. Le taux de pauvreté étant calculé au moyen d’un échantillon de population, sa valeur est soumise à une certaine marge d’erreur. Pour ces données, un intervalle de confiance est calculé avec des limites à 95%.  

Définitions

Taux de pauvreté
Le taux de pauvreté correspond à la part en pour cent des personnes pauvres dans la population totale. Une personne est considérée comme pauvre si elle vit dans un ménage dont le revenu disponible se situe au-dessous du seuil de pauvreté.

Seuil de pauvreté
La pauvreté dite «absolue» fait référence à un seuil fixé en dessous duquel les personnes sont considérées comme pauvres. Pour mesurer la pauvreté en Suisse, l’OFS utilise un seuil de pauvreté basé sur un minimum vital social, défini selon les normes de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS). Ce minimum inclut un forfait pour l’entretien (alimentation, vêtements, soins, frais de transports, dépenses de loisirs, etc.), les frais de logements ainsi qu’un montant de 100 francs mensuels par personne de 16 ans ou plus pour les «autres frais». Un seuil de pauvreté, dérivé de ces composantes, est défini pour chaque ménage.

Ecart de pauvreté
L’écart de pauvreté médian mesure la distance médiane entre le revenu disponible du ménage de la population pauvre et le seuil de pauvreté. Il montre ainsi à quel point la population pauvre est touchée par la pauvreté. Plus les revenus des pauvres sont éloignés du seuil de pauvreté, plus l’écart de pauvreté est grand.
 

Sources

Cibles

Cible suisse 1.2: La proportion de la population qui vit sous le seuil de pauvreté national diminue.

Cible internationale 1.2: D’ici à 2030, réduire de moitié au moins la proportion d’hommes, de femmes et d’enfants de tous âges souffrant d’une forme ou l’autre de pauvreté, telle que définie par chaque pays.

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 485 64 96

Du lundi au vendredi
9h00–12h00 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/monet-2030/tous-selon-themes/1-pauvrete/taux-pauvrete.html