Aspects méthodologiques

Objectifs

Le système d’indicateurs du Cercle Indicateurs (CI) est destiné à mesurer le développement durable à l’échelle des cantons et des villes. Il permet d’effectuer un suivi dans le temps (Monitoring) et des comparaisons entre cantons ou entre villes (Benchmarking). L’Office fédéral de la Statistique (OFS) est responsable de l’exploitation du système d’indicateurs et de ses développements conceptuels et méthodologiques.

Rôle des indicateurs

Dans le cadre du CI, un indicateur est défini comme une variable illustrant un aspect d’un phénomène complexe (le développement durable), rattachée à un référentiel (la structure du système) et à laquelle est conférée une évolution visée. L’évolution visée découle du lien entre l’indicateur et le référentiel, qui est explicité dans les textes « Signification de l’indicateur » au début des pages internet propres à chaque indicateur.

Monitoring et Benchmarking
Les indicateurs du CI sont des instruments de suivi dans le temps (Monitoring) et de comparaison entre cantons ou entre villes (Benchmarking) dans le domaine du développement durable. A ce titre, ils servent d’une part à identifier et à mesurer les progrès effectués par les cantons et les villes sur le chemin du développement durable. D’autre part, ils permettent à ces derniers de se comparer entre eux et de mettre en évidence les domaines ayant un potentiel d’amélioration. À cet égard, les cantons et les villes peuvent profiter des expériences et connaissances des autres participants.

Pilotage
Les indicateurs du CI permettent de créer une vue d’ensemble de la situation en termes de développement durable, afin de déceler les difficultés à venir et de prendre des décisions basées sur des faits. Ils constituent à ce titre un outil de pilotage global de la politique de développement durable cantonale ou communale. Ils n’ont toutefois pas été conçus pour servir directement à l’évaluation ou au controlling de programmes politiques spécifiques. Il n’y a, en effet, souvent pas de relation causale directe entre des mesures ou des objectifs politiques fixés à l’échelle cantonale ou communale et l’évolution ou l’état des indicateurs. Des événements externes, non contrôlables, peuvent en outre exercer une influence sur la réalisation des objectifs politiques. Les indicateurs du CI offrent par contre un cadre pour réaliser une analyse plus fine de la situation à l’aide de données ou d'informations complémentaires.

Communication
Les indicateurs sont, de par leur nature, des instruments de communication. Le choix d’un nombre restreint de thèmes et d’indicateurs permet un survol rapide. Cette simplicité ne doit toutefois pas être réalisée au détriment de la transparence quant à la définition des thèmes et au choix des indicateurs. Chaque indicateur est ainsi décrit en détail dans une page internet qui lui est propre.

Clusters
Des clusters de données complémentaires aux indicateurs ont par ailleurs été définis afin de compléter l’information fournie par les indicateurs. De telles données permettent une analyse plus approfondie de la situation en complétant, contextualisant et nuançant le message que livrent les indicateurs.
Les clusters ont été définis en fonction de l’ancienne structure du système d’indicateurs (voir rubrique Révision 2022 ci-dessous). Une adaptation à la structure actuelle du système est prévue.  

Structure du système

La structure d’un système d’indicateurs a pour fonction d’offrir un cadre systématique et logique au choix et à la communication des indicateurs. Dans le cas du CI, la structure du système (le référentiel, le « que mesurer ») découle d’une interprétation du développement durable commune aux cantons et aux villes et articulée selon dix thèmes.
Ces dix thèmes, listé ci-dessous, constituent la structure principale du système d’indicateurs. Chaque indicateur est rattaché à un thème, dont il mesure un aspect particulier.

Les 10 thèmes sont :

  • Bases naturelles de la vie
  • Energie et climat
  • Développement territorial et mobilité
  • Production et consommation
  • Formation, recherche et innovation
  • Systèmes économique et financier
  • Santé
  • Cohésion sociale
  • Conditions de vie
  • Gouvernance

Il est également possible d’accéder aux indicateurs par le biais des trois dimensions du développement durable (environnement, économie et société) ou par les 17 Objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030. Ces deux « portes d’entrée » ne constituent pas le référentiel, ils sont uniquement un moyen supplémentaire d’accéder aux indicateurs.

Une analyse des liens entre les cibles internationales et suisses de l’Agenda 2030 et la structure du système a été réalisée avant la révision de 2022 (voir document ci-dessous). Il en est ressorti que l’ancienne structure pouvait en grande partie être mise en lien avec au moins une cible internationale ou suisse de l’Agenda 2030:

Organisation

Le CI est une activité conjointe de l’Office du développement territorial (ARE) et de l’OFS, auquel participent actuellement 19 cantons et 30 villes (voir chapitre « Partenaires » ci-dessous). Cette activité comporte deux facettes : d’une part une activité statistique soit l’entretien et le développement du système d’indicateurs, présenté sur le site internet de l’OFS, et d’autre part un réseau national qui exploite le système d’indicateurs et offre une plateforme d’échange d’expériences entre cantons et villes.

L’ARE a la responsabilité globale. Il gère le réseau de cantons et villes partenaires et est en charge de la mise en valeur des résultats ainsi que de la promotion de leur utilisation dans le cadre des politiques cantonales et communales de développement durable (plus d'informations via l’onglet « Liens » en bas de page). L’OFS est responsable de la partie statistique (gestion du système d’indicateurs et développements méthodologiques, collecte des données et publication des indicateurs, conseils sur l’utilisation du système d’indicateurs).

Le CI est géré sur un mode participatif. La collaboration et la répartition des tâches et des compétences entre les cantons et villes partenaires, l’ARE et l’OFS sont précisées dans des statuts. Les décisions importantes sont prises par l’Organe responsable qui regroupe les cantons et villes partenaires, l’ARE et l’OFS. Les décisions sont en principe prises par consensus. Si ce n’est pas possible, elles sont prises à la majorité. Chaque office fédéral, chaque canton et chaque ville dispose d’une voix. En ce qui concerne la partie statistique, les principes de la statistique publique sont respectés. Le CI dispose également d’un comité consultatif stratégique, composé de membres de l’Organe responsable, qui conseille l’ARE et l’OFS dans les développements stratégiques de l’activité.

Partenaires

Le CI étant une activité conjointe entre l’OFS, l’ARE, et les villes et cantons intéressés, une contribution financière est demandée à chaque partenaire, de même que certaines prestations. Les cantons et villes sont ainsi amené à relever des données par exemple. Une taille minimale d’environ 5000 habitants pour les villes est cependant recommandée pour des raisons de disponibilité des données et de pertinence des indicateurs.

Listes des cantons et villes partenaires avec leur date d’entrée dans le CI:

Publication des résultats

Uniformisation des indicateurs pour le Profil forces-faiblesses

Pour pouvoir comparer des indicateurs ayant des unités différentes sur un graphique profil forces-faiblesses, il est nécessaire d’uniformiser ces indicateurs. Cette uniformisation, on parle également de standardisation, est réalisée en calculant, pour chaque indicateur une valeur utile sur une échelle allant de 0 à 10.
Les valeurs utiles sont calculées en fonction de l'évolution visée de l'indicateur et de son résultat par rapport à des limites inférieures et supérieures définies. Le détail du calcul des valeurs utiles est présenté dans le document ci-dessous (uniquement disponible en français et en allemand).

Révision 2022

Contact

Office fédéral de la statistique Section Environnement, développement durable, territoire
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/developpement-durable/cercle-indicateurs/aspects-methodologiques.html