Diplômés, compétences numériques et recherche et développement

Signification de l’indicateur : A l’heure de l’adaptation aux changements provoqués par la transformation numérique, la question des compétences devient cruciale. L’enjeu est celui d’une mise à niveau suffisamment rapide des compétences numériques de la population pour éviter qu’une partie se trouve en difficulté, tant sur le marché du travail que dans la vie quotidienne. Dans ce contexte, la formation professionnelle et les hautes écoles ont un rôle à jouer. Elles doivent contribuer à assurer des compétences spécifiques et la relève de personnel qualifié dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). Pour terminer, afin de soutenir la production et la diffusion des connaissances et des compétences, les activités de recherche et de développement (R-D) dans le domaine des TIC doivent être renforcées.

L’indicateur met en évidence la part des diplômés d’une formation de degré tertiaire dans le domaine des TIC en comparaison internationale. Il indique ensuite, toujours en comparaison internationale, les compétences numériques de la population. Pour terminer, il montre l’évolution dans le temps du nombre et du montant des projets de R-D dans le domaine des TIC acceptés et financés par Innosuisse, qui est l’Agence suisse pour l’encouragement de l'innovation.

Tableaux

Méthodologie

Statistique sur les diplômes

Les systèmes nationaux d’éducation varient considérablement d’un pays à l’autre, ce qui rend difficile d’en comparer les performances. C’est pourquoi l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a élaboré une classification internationale des types d’éducation (CITE ou ISCED en anglais). Cette classification distingue des sous-systèmes d’éducation dont l’équivalence entre pays est jugée suffisante pour autoriser la comparaison de leurs statistiques et indicateurs. Créée en 1970, la CITE a subi une première révision en 1997 et une seconde en 2011 (cf. Site internet de l’UNESCO).

Les données publiées ne concernent que les diplômés d’une formation de degré tertiaire, qui renvoient aux niveaux 5 à 8 de la CITE.

Pour les domaines de formation, la CITE se divise en trois niveaux : (1) en grands domaines, (2) en domaines spécialisés et (3) en domaines détaillés. Les formations TIC se réfèrent au grand domaine 06 et au domaine spécialisé 061, tous les deux intitulés « Technologies de l’information et de la communication (TIC) ». Les domaines détaillés compris dans les formations TIC sont les suivants :

- 0611 Utilisation d’un ordinateur
- 0612 Conception et administration de bases de données et de réseau
- 0613 Développement et analyse de logiciels et d’applications

Statistique sur les compétences numériques

La mesure des compétences numériques se base sur un cadre conceptuel développé au niveau européen. Quatre domaines de compétences ont été retenus pour lesquels un indicateur est établi selon le nombre d’activités en ligne ou de tâches spécifiques exercées par les internautes. On fait l’hypothèse que les individus ayant effectué une activité disposent des compétences nécessaires pour le faire. De la synthèse des résultats de chaque domaine résulte un indicateur de compétences numériques générales.

L’objectif est de pouvoir faire la distinction entre les personnes n’ayant aucune compétence, celles disposant de compétences de base et celles démontrant des compétences plus avancées. Ces dernières sont définies comme celles qui dépassent les compétences basiques. Les quatre domaines de compétences sont :

1. Les compétences d’information, qui permettent d’identifier, de localiser, de stocker, d’organiser des informations sous forme numérique ;
2. Les compétences de communication, qui permettent d’établir des contacts et de partager de l’information, de collaborer avec des outils numériques et de participer à des réseaux ou communautés en ligne ;
3. Les compétences de résolution de problème, qui permettent d’identifier les besoins et les ressources numériques à utiliser, de prendre une décision informée sur le choix d’outils numériques ou encore de résoudre des problèmes techniques ;
4. Les compétences d’utilisation de logiciels pour la création, qui recouvrent les capacités d’édition et de manipulation de contenus numériques, allant du document texte à la vidéo en passant par l’écriture de code dans un langage de programmation.

Innosuisse

Anciennement appelée Commission pour la technologie et l’innovation (CTI), Innosuisse est l’Agence suisse pour l’encouragement de l'innovation. Il s’agit d’un établissement fédéral de droit public doté de sa propre personnalité juridique, qui a pour mission d’encourager l’innovation basée sur la science dans l’intérêt de l’économie et de la société.

Publications

Communiqués de presse

Sources

Liens

Contact

Office fédéral de la statistique Section Structure et analyses économiques
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 60 11

Du lundi au vendredi
10h00–11h30 et 14h00–16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/culture-medias-societe-information-sport/societe-information/indicateurs-strategiques/formation-recherche-innovation/diplomes-competences-num.html