Infrastructure de cinémas

La tendance générale à remplacer les cinémas mono-salles par des complexes multisalles et par de grands multiplexes marque le paysage cinématographique en Suisse. Contrairement au nombre de salles de cinéma, le nombre d'écrans est en constante augmentation. Le nombre total de sièges est cependant resté stable depuis les années 1990. Ces dernières années, les salles ont été de plus en plus équipées de projecteurs 3D, même si la demande de projections en 3D stagne.

Les traces de la pandémie de COVID-19 sont à peine visibles dans les chiffres annuels de l’infrastructure de cinémas, mais elles sont d'autant plus perceptibles dans les nouveaux résultats par semaine de cinéma.


Diagramme interactif avec chiffres actuels par semaine

La plupart des cinémas ont repris leurs activités en 2020 dans les semaines qui ont suivi le premier confinement national. Un coup d’œil sur le nombre de projections montre cependant à quel point le fonctionnement des cinémas a été réduit pendant toute la période qui a suivi le premier confinement. Suite aux mesures de plus en plus nombreuses prises par les cantons, qui ont entraîné le deuxième arrêt des activités cinématographiques à l'échelle du pays, le nombre de cinémas et de salles en activité a de nouveau rapidement diminué vers la fin de l'année.


Cartes interactives de l'infrastructure cinématographique

Evolution de l'infrastructure cinématographique

Une perspective historique à long terme depuis 1931 montre bien le pic de « l’âge d’or » de l’exploitation cinématographique en Suisse en 1963–1964, avec 646 salles et près de 234’000 fauteuils. Ensuite, sous l’effet de la concurrence conjuguée de la télévision puis de la vidéo, on constate une chute régulière et constante jusqu’au début des années 90. Le nombre de salles a reculé à 382 en 1992 avec une capacité de 94'985 fauteuils et le nombre d'entrées a diminué à environ 15 millions – il se montait à encore plus de 20 millions en 1980.

Depuis 1992 on a enregistré une légère augmentation de fauteuils et une forte augmentation du nombre de salles en lien avec l’implantation de complexes cinématographiques et multiplexes. Seule exception, entre 2010 et 2013 une légère baisse a été observée, de 558 à 533 salles. Durant les années 2018 et 2019, on dénombre 605 salles actives – un niveau jamais atteint depuis 1969 (596 salles). Toutefois, avec 101’173 fauteuils, la capacité de ces salles s’élève en 2019 à seulement la moitié de celle de 1969. Le nombre de cinémas a par contre fortement diminué depuis les années 60 – en 2019 il n'y avait plus que 269 cinémas actifs.

En 2020, année marquée par la pandémie de COVID-19, 263 cinémas au total étaient actifs, avec 601 salles et 99'443 fauteuils. La pandémie a eu un impact énorme et immédiat sur l'offre de films et le nombre d’entrées. Cependant, l'impact sur l'infrastructure de cinémas en tant que telle ne pourra qu’être déterminé sur une période d'observation plus longue.


Salles digitales et 3D


Les multiplexes en Suisse

  1995 2005 2010 2015 2020
Multiplexes 1 7 12 13 16
Salles dans les multiplexes 10 67 116 134 168
En % du total des salles 2.3 12.5 20.8 23.5 28.0
En % du total des fauteuils 1.6 13.0 21.9 24.8 29.7
Multiplexe : cinéma avec au moins huit salles
Source: OFS, Statistique du film et du cinéma

Depuis plus de trente ans, le modèle classique de l’exploitation cinématographique, à savoir une salle/un écran, a graduellement évolué vers le modèle de complexes multisalles. Ce concept, qui a bouleversé l’accès du public au cinéma, s’est maintenant largement imposé en Europe comme en Suisse. De nombreuses définitions existent pour caractériser ces nouvelles structures qui se sont mises en place. Nous retenons celle usitée au niveau européen, à savoir que les complexes multisalles regroupent 2 à 7 salles de cinéma et les multiplexes de 8 à 15 salles. Au-delà (16 salles et plus), on parlerait de mégaplexes. Cependant, étant donné qu’en Suisse on ne compte que peu de mégaplexes, ces derniers sont compris dans la catégorie «multiplexes».


Prix du billet

Au cours des 30 dernières années, le prix moyen du billet de cinéma (montants nominaux, non corrigés de l'inflation) a augmenté régulièrement et presque doublé: il est passé de 8.20 CHF en 1983 à 15.40 CHF en 2020. Les prix varient cependant selon les régions linguistiques: le prix moyen est généralement plus élevé en Suisse alémanique qu'en Suisse romande ou au Tessin.

Prix moyen du billet de cinéma (en CHF)
Année Moyenne suisse Suisse alémanique Suisse romande Suisse italienne
1995 12.82 13.31 11.82 13.08
2000 13.40 13.65 12.87 13.39
2005 14.34 14.84 13.32 13.48
2010 15.49 15.88 14.72 14.77
2015 15.55 15.87 14.85 15.04
2019 15.46 16.04 14.48 13.27
2020 15.40 15.91 14.31 13.01
Source: OFS, Statistique du film et du cinéma

Informations supplémentaires

Tableaux

Graphiques

Cartes

Données

Publications

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Politique, culture et médias
Espace de l'Europe 10
2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 61 58

Du lundi au vendredi
09h00-12h00 et 14h00-16h00

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/culture-medias-societe-information-sport/culture/film-cinema/infrastructure.html