Travail engagé, arrêt domiciliaire et assistance

Exécution des peines sous forme de travail d'intérêt général (TIG) ou sous forme d'arrêt domiciliaire (EM) ainsi que les dispositions pénales sur l'assistance de probation, les règles de conduite et l'assistance de probation ambulatoire par les autorités.

Chiffres-clés

Travail engagé

Exécution du travail d'intérêt général
  2016 2017
Travaux engagés 3 976 3 393
Sexe
Hommes 3 076 2 564
Femmes  900  829
Nationalité
Suisses 2 417 2 007
Etrangers 1 559 1 386
Âge
Jusqu'à 24 ans  727  676
De 25 à 34 ans 1 000  838
De 35 à 44 ans  918  692
Plus de de 44 ans 1 331 1 187
Effectif moyen de personnes engagées 1 043  807
Travaux terminés 4 015 3 811
Effectués 3 541 3 365
Interrompus  474  446
Durée des travaux terminés1)
Jusqu'à 14 jours 2 899 2 907
De 15 à 30 jours  488  405
De 31 à 60 jours  320  229
Plus de de 60 jours  308  270
Médiane (en heures)             20  20
Moyenne (en heures)  71  66
Nombre de jours effectués
70 980 62 628
Etat de la banque de données: 09.11.2018
1) 4 heures de travail d'intérêt général correspondent à 1 journée de travail d'engagement
Source: OFS - Statistique du travail d'intérêt général

Arrêt domiciliaire

Arrêt domiciliaire
  2016 2017
Placements sous surveillance électronique  271  235
Sexe
Hommes  243  206
Femmes  28  29
Nationalité
Suisses  157  132
Etrangers  114  103
Âge
Jusqu'à 24 ans  24  25
De 25 à 34 ans  106  79
De 35 à 44 ans  80  69
Plus de 44 ans  61  62
Effectif moyen  85  60
Fin de surveillance
 304  238
Effectués  285  224
Interrompus  19  14
Type d'exécution
Front door1)  274  213
Back door2)  30  25
Durée de l'exécution
Jusqu'à 1 mois  38  36
De 1 à 3 mois  100  107
Plus de 3 mois  166  95
Médiane (en jours)  101  89
Moyenne (en jours)  135  98
Etat de la banque de données: 09.11.2018
1) La totalité de la peine est exécutée à la maison
2) La première partie de la peine est exécutée en prison et la fin de la peine est exécutée à la maison


Source: OFS - Statistique de l'exécution des peines sous surveillance électronique

Assistance

Avec l'assistance, les personnes sont prises en charge de la commission de nouvelles infractions, et leur intégration sociale est favorisée. L’autorité chargée de l’assistance de probation apporte l’aide nécessaire directement ou en collaboration avec d’autres spécialistes. Le jugement ou la décision doit fixer et motiver les dispositions sur l’assistance de probation et les règles de conduite.

Dispositions sur l'asistance de probation et règles de conduite

Assistance engagée
  2016 2017
Total
1 504 1 506
Genre de disposition
Assistance de probation et règle de conduite, transfert ambulatoire   72   42
Assistance de probation   938 906
Règle de conduite   473   542
Traitement ambulatoire
21 16
Selon la décision
Libération conditionnelle   797   786
Peine privative de liberté avec sursis ou sursis partiel 304 300
Peine pécuniare avec sursis ou sursis partiel 381 398
Travail d'intérêt général avec sursis ou sursis partiel 22 22
Sexe
Hommes   1 343   1 348
Femmes   161   158
Nationalité
Suisses   938   892
Etrangers   566   614
Âge
<25   140   138
25-34   171   226
35-44   162   140
>44   1 031   1 002
Etat du casier judiciaire au 07.12.2018 Source: OFS – Statistique de la probation (BHS)

Personnes soumises à la probation

L'assistance à la fin de l'année
  2016 2017
Total
3 383 3 339
Genre de disposition
Assistance de probation et règle de conduite, transfert ambulatoire   94   77
Assistance de probation   1 621   1 648
Règles de conduite 1 637 1 588
Traitement ambulatoire
31 26
Selon la décision
Libération conditionnelle   1 054   1 008
Peine privative de liberté avec sursis ou sursis partiel 1 060  1 102
Peine pécuniare avec sursis ou sursis partiel 1 207 1 159
Travail d'intérêt général avec sursis ou sursis partiel 62 70
Sexe
Hommes   3 019   2 968
Femmes   364   371
Nationalité
Suisses   2 144   2 107
Etrangers   1 239   1 232
Âge
<25   339   349
25-34   684   685
35-44   541   539
>44   1 819   1 766
Etat du casier judiciaire au 07.12.2018 Source: OFS – Statistique de la probation (BHS)

Assistance

Jusqu'à fin 2006, les tâches des services de la probation ont été fixées dans les articles 47 (patronage), 38 (libération conditionnelle), 41 (sursis à l'exécution de la peine), 43 et 44 (traitement ambulatoire) du CP. Avec l'entrée en vigueur de la partie générale révisée du code pénal Suisse en 2007, l'assistance de la probation a été nouvellement résumée dans le cinquième titre. Les tâches de l'assistance sociale facultative ont été nouvellement intégrées dans l'art. 96. Afin de garantir un comptage uniforme des services cantonaux, l'assistance sociale et les mandats supplémentaires n'ont plus été pris en compte dès 2007.

Dès 2016, les données pour les années 2007 jusqu'à 2015, seront extraites, de manière nouvelle, du Casier judiciaire suisse et plus auprès de l'association Suisse de Probation et de Travail Social dans la Justice (prosaj).

Informations supplémentaires

Tableaux

Graphiques

Publications

Tableaux classés par thème

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Criminalité et droit pénal
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/criminalite-droit-penal/execution-penale/travail-engage-arret-domiciliaire-assistance.html