Communiqué de presse

Statistique des bâtiments et des logements 2021 En 2021, 58% des bâtiments étaient chauffés aux énergies fossiles

Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
En 2022, deux tiers des ménages se chauffaient aux énergies fossiles

06.10.2022 - La Suisse comptait 1,77 million de bâtiments à usage d’habitation et 4,69 millions de logements en 2021. 58% des bâtiments étaient chauffés aux énergies fossiles (mazout et gaz) et 17% étaient équipés de pompes à chaleur. La part de ces dernières a quadruplé depuis 2000. À l’échelle de la population, une personne sur quatre se chauffait au gaz. Ce sont là quelques-uns des résultats de la statistique des bâtiments et des logements établie par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

À fin 2021, on recensait en Suisse 1,77 million de bâtiments à usage d’habitation pour un total de 4,69 millions de logements. Plus d’un million de ces bâtiments étaient des maisons individuelles et plus de la moitié de celles habitées (55%) n’étaient occupées que par une ou deux personnes. La superficie moyenne d’un logement occupé en Suisse était de 102,4 m2. Les trois pièces et les quatre pièces représentaient 55% du parc de logements en Suisse. 

La surface d’habitation moyenne par personne était de 46,6 m2. Si l’on considère les différentes grandes régions, la Région lémanique se distingue par un habitat plus dense. Dans cette région, la surface d’habitation moyenne par personne n’atteignait que 42,5 m2 et était par conséquent nettement inférieure à la moyenne nationale. La Suisse orientale (49,7 m2) et le Tessin (49,1 m2) présentaient les surfaces habitables moyennes les plus élevées par habitant.

Moins de chauffages au mazout, davantage de pompes à chaleur et de chauffages au gaz

En Suisse, en 2021, 58% des bâtiments à usage d’habitation étaient chauffés aux énergies fossiles (mazout et gaz), avec des différences remarquables entre les maisons individuelles (55%) et les maisons à plusieurs logements (66%). Le mazout restait la principale source d’énergie du chauffage avec une utilisation dans 41% des bâtiments. Cette part a été toutefois en recul constant sur les quarante dernières années. Un chauffage au gaz était installé dans 18% des bâtiments, cette proportion ayant doublé en 30 ans. 16% des maisons individuelles étaient chauffées au gaz contre 28% des bâtiments de plus de dix logements.

La proportion des bâtiments raccordés à une pompe à chaleur (17%) a quadruplé depuis 2000 et représente même les trois quarts des objets construits au cours de la dernière décennie. Une pompe à chaleur était installée dans 21% des maisons individuelles, mais dans seulement 13% des bâtiments contenant plus de dix logements. Le bois et l’électricité chauffaient respectivement 12% et 8% des bâtiments, mais leur utilisation tendait à diminuer.

La part du gaz varie fortement selon le degré d’urbanisation de la commune. 30% des bâtiments étaient chauffés au gaz dans les communes urbaines contre seulement 4% dans les communes rurales. La proportion de pompes à chaleur était la plus haute dans le canton de Fribourg (32%) qui possède également le parc immobilier le plus récent, et la plus basse dans le canton de Bâle-Ville (3%), qui dispose des bâtiments les plus anciens.

À l’échelle de la population, en 2021, près de 40% des personnes se chauffaient au mazout. La part de la population se chauffant au gaz ou avec une pompe à chaleur était respectivement de 25% et 16%. La proportion de personnes se chauffant au mazout était la plus élevée dans les cantons du Tessin (54%) et de Glaris (50%). Les cantons de Genève et de Vaud présentaient les plus fortes proportions de personnes recourant au gaz pour se chauffer, avec respectivement 38% et 37%. La part de la population ayant recours à une pompe à chaleur pour le chauffage était la plus élevée dans les cantons d’Appenzell Rhodes-Intérieures (30%), de Fribourg et d’Uri (28% chacun).

Deux tiers des bâtiments d’habitation en mains de particuliers

En 2021, 67% des bâtiments à usage d’habitation étaient en mains de particuliers. Les personnes morales en détenaient environ un sur dix (12%): dans 41% des cas, il s’agissait de sociétés actives dans les domaines de la construction ou de l’immobilier. Les communautés (sociétés simples, hoiries, communautés de biens, indivisions) possédaient 14% des immeubles. 

Les maisons individuelles, qui formaient plus de la moitié du parc analysé, étaient détenues à hauteur de 75% par des particuliers. Par ailleurs, ces derniers possédaient seulement un peu plus de la moitié (56%) des bâtiments à plusieurs logements.

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

En 2021, 58% des bâtiments étaient chauffés aux énergies fossiles
(PDF, 3 pages, 233 kB)


Autres langues


Documents associés

Statistique des bâtiments et des logements 2021


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/construction-logement/logements.assetdetail.23184664.html