Communiqué de presse

Dépenses dans la construction en Suisse en 2019: données provisoires Les investissements dans la construction ont stagné au niveau de l'année précédente

20.07.2020 - En termes nominaux, les dépenses dans la construction ont enregistré en 2019 une hausse de 0,2% par rapport à 2018. Les investissements dans le bâtiment ont diminué de 0,9%, ceux dans les projets de génie civil ont augmenté de 3,9%. C’est ce qui ressort des résultats provisoires de l’enquête suisse sur la statistique de la construction 2019, réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Les dépenses totales dans la construction comprennent les investissements dans la construction et les travaux d’entretien publics. En 2019, elles ont crû de 0,2% en termes nominaux (¬–0,4% en termes réels), alors que les chiffres provisoires faisaient état d’une augmentation de 2,1% en 2018 et de 0,8% en 2017. Les dépenses pour les travaux d’entretien publics ont enregistré une hausse de 2,7% par rapport à 2018. Les investissements dans la construction (dépenses de construction sans les travaux d’entretien publics) sont donc demeurés au niveau de l’année précédente.

Plus d’investissements dans les projets de transformation et moins dans les nouvelles constructions

Par rapport à 2018, les investissements ont augmenté de 4,7% dans les projets de transformation et diminué de 2,7% dans les nouvelles constructions. Les maîtres d’ouvrage publics – soit la Confédération, les cantons et les communes – ont investi moins dans les nouvelles constructions (–7,2%) et davantage dans les transformations (+8,8%). Les maîtres d’ouvrage privés ont fait de même: ils ont accru leurs investissements dans les projets de transformation (+2,2%) et les ont réduits dans les nouvelles constructions (–1,4%).

Évolution positive des investissements dans le génie civil

Par rapport à 2018, les investissements dans des projets de génie civil ont augmenté de 3,9% et ceux consentis dans le bâtiment ont diminué de 0,9%. Les maîtres d’ouvrage publics ont investi davantage dans le génie civil (+2,9%) et moins dans le bâtiment (–1,8%). Les maîtres d’ouvrage privés ont eux aussi réduit leurs investissements dans le bâtiment (–0,7%) et accru ceux dans le génie civil (+8,3%).

Perspectives pour 2020

Au jour de référence, soit le 31 décembre 2019, les réserves de travail (dépenses) des projets de construction en cours (travaux d’entretien publics inclus) pour l’année suivante (2020) étaient en hausse de 1% par rapport à un an plus tôt.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

Les investissements dans la construction ont stagné au niveau de l'année précédente
(PDF, 4 pages, 415 kB)


Autres langues


Documents associés

Les investissements dans la construction en Suisse en 2019: données provisoires


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/construction-logement.assetdetail.13587151.html