05.10.2020 - Nouvelles informations statistiques

Violence domestique enregistrée par la police 2009-2019

En 2019, 19 669 infractions dans le domaine de la violence domestique ont été enregistrées par la police (2018: 18 522), ce qui se traduit par une augmentation de 6,2% (+1147 infractions) par rapport à l’année précédente. Les voies de fait (32%), les menaces (22%), les injures (19%) et les lésions corporelles simples (10%) représentent 84% de toutes les infractions de violence domestique enregistrées par la police (2018: 82%). Depuis 2009 ces valeurs sont restés relativement stable. 

Pour 2019, 11 058 personnes lésées ont été enregistrées par la police. La valeur des personnes lésées est un peu plus élevée (+3,7%) par rapport à 2018 (10 653 personnes lésées). La répartition entre les sexes est restée relativement constante par rapport aux années précédentes (72% de femmes, 28% hommes). 

La moitié des infractions enregistrées par la police concernant le domaine domestique en 2019 s’est produite dans une relation de couple et 28% dans une relation d’ex-couple. La part des femmes en pourcentage de personnes lésées dans une relation de couple et d’ex-couple est de 76% respectivement 79%. Les répartitions dans le couple ainsi que dans l’ex-couple sont relativement constantes depuis 2009. 

En 2019, 29 homicides perpétrés ont été enregistrés suite à des violences domestiques (27 en 2018) sur un total de 46 homicides. Cela représente une proportion légèrement inférieure au deux tiers. Parmi ces 29 homicides, 14 femmes ont succombé des suites de violences conjugales. En d’autres termes, une femme décède dans le cadre d’une relation de couple toutes les 4 semaines.

Thème Criminalité et droit pénal

Documents liés



https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/graphiques.gnpdetail.2019-0114.html