Communiqué de presse

Enquête sur la formation professionnelle supérieure 2017: premiers résultats Formation professionnelle supérieure: des effets positifs déjà un an après l'obtention du diplôme

15.1.2019 - La formation professionnelle supérieure permet aux personnes ayant une formation professionnelle initiale d’obtenir un diplôme du degré tertiaire. Plus de 30 000 candidats se sont présentés à un examen en 2016. Les personnes qui choisissent de poursuivre leur formation au degré tertiaire le font souvent pour améliorer leur situation et leur revenu. Pour plus de la moitié des personnes diplômées, cette formation a un effet positif sur le salaire et les perspectives professionnelles un an déjà après l’obtention du diplôme. C’est ce qui ressort des résultats de la première enquête sur la formation professionnelle supérieure réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

La formation professionnelle supérieure comprend les examens fédéraux menant à l’obtention d’un brevet fédéral ou d’un diplôme fédéral et les cursus des écoles supérieures. Elle permet à des personnes ayant une formation professionnelle initiale d’obtenir un diplôme du degré tertiaire. En 2016, près de 18 000 personnes visaient un brevet fédéral, environ 3800 un diplôme fédéral et plus de 8600 un diplôme d’une école supérieure.

En moyenne, les personnes ont déjà 10 ans d'expérience professionnelle lorsqu’elles se lancent dans une formation professionnelle supérieure et ont, au moment de l'examen, 32 ans pour celles qui visent un brevet fédéral et 36 ans pour celles qui souhaitent obtenir un diplôme fédéral. Ce sont les candidats aux examens des écoles supérieures qui sont les plus jeunes (28 ans en moyenne).

Un tremplin professionnel

Le choix de suivre une formation professionnelle supérieure est motivé en premier lieu par l’intérêt porté à la matière enseignée dans la formation, et ensuite par le but d’améliorer sa situation sur le marché du travail. Plus des deux tiers des candidats à un examen de la formation professionnelle supérieure déclarent par ailleurs vouloir ainsi améliorer leur revenu. Un quart se lance dans une telle formation pour se préparer à travailler dans un autre domaine d’activité. Certains suivent une formation professionnelle supérieure pour se préparer à exercer en tant qu’indépendant. C’est notamment le cas de 20% des candidats à un diplôme fédéral.

Les effets positifs se font sentir déjà un an après l’obtention du diplôme: 60% environ des personnes diplômées déclarent que leur formation a eu un effet positif sur leur salaire. 50% estiment que leurs chances de faire carrière se sont nettement améliorées. La formation professionnelle supérieure est également très bien notée en termes de développement personnel.

Satisfaction par rapport à la formation

Les personnes diplômées d’une formation professionnelle supérieure se déclarent en majorité satisfaites de la formation en elle-même et des prestataires. Un an après l’obtention du diplôme, près de 90% d'entre elles déclarent qu’elles choisiraient de nouveau la même formation et 80% le même prestataire. Parmi les personnes qui ont échoué à l'examen, un peu plus de la moitié seulement choisiraient de nouveau le même prestataire.

Les aspects généraux tels que l’état de santé et les conditions de logement pendant la formation ont dans l'ensemble été évalués positivement, alors que la situation financière semble avoir été ressentie comme problématique par un plus grand nombre de personnes.

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

Formation professionnelle supérieure: des effets positifs déjà un an après l'obtention du diplôme
(PDF, 5 pages, 291 kB)


Autres langues


Documents associés

Enquête sur la formation professionnelle supérieure 2017: premiers résultats


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/communiques-presse.assetdetail.7127241.html