Communiqué de presse

Epidémiologie du cancer Le mélanome de la peau en forte augmentation

Neuchâtel, 16.04.2012 (OFS) - Avec 2000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, le mélanome de la peau est le quatrième cancer le plus fréquent en Suisse. Le taux de nouveaux cas a fortement augmenté ces deux dernières décennies et la Suisse se place en tête des pays européens les plus touchés par ce cancer. Cette croissance s'observe avant tout pour les mélanomes de la peau à un stade peu avancé. Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), il est plus fréquent qu'un diagnostic intervienne à un stade peu avancé parmi les groupes de population contrôlant leur peau.

Le mélanome de la peau a moins progressé chez les femmes

Pour la période 2004-2008, le taux de nouveaux cas de mélanome de la peau enregistrés annuellement chez les femmes est légèrement inférieur à celui enregistré chez les hommes (21,0 pour 100'000 femmes, contre 23,4 pour 100'000 hommes). Le taux de nouveaux cas a également progressé moins rapidement chez les femmes (+50%) que chez les hommes (+80%) entre 1984-1988 et 2004-2008.

Le taux de mélanomes diagnostiqués à un stade avancé est stable

Un diagnostic à un stade avancé est souvent associé à de moins bonnes chances de survie. En 2004-2008, 7% des mélanomes de la peau chez les femmes et 10% chez les hommes étaient diagnostiqués à un stade avancé (épaisseur supérieure à 3 mm). Si le nombre total de nouveaux cas de mélanomes de la peau a fortement augmenté entre 1990 et 2008, cela concerne en particulier ceux détectés à un stade précoce; le taux de mélanomes diagnostiqués à un stade avancé est, quant à lui, resté stable.

Différences dans les comportements de prévention

Les hommes sont moins nombreux que les femmes à déclarer se protéger du soleil (79% contre 89%, en 2007). Ils sont de même moins nombreux que les femmes à avoir faire contrôler leur peau au moins une fois dans leur vie (33% contre 37%). La protection vis-à-vis du soleil ainsi que le dépistage sont également moins fréquents parmi les personnes avec un bas niveau de formation ou un faible revenu.

Le tronc et les membres inférieurs sont les localisations majoritaires

Les mélanomes de la peau sont le plus souvent diagnostiqués au niveau des membres inférieurs chez les femmes (38% en 2004-2008) et du tronc chez les hommes (44%). Entre 1999-2003 et 2004-2008, les taux de mélanomes diagnostiqués au niveau du tronc et au niveau des membres supérieurs ont significativement augmenté. Dans la littérature, cela est souvent expliqué par les changements dans les habitudes d'exposition au soleil, les loisirs et la façon de s'habiller. Les rayonnements ultra-violets émis par le soleil représentent en effet le principal facteur de risque du mélanome de la peau.


 

Télécharger communiqué de presse

Le mélanome de la peau en forte augmentation
(PDF, 2 pages, 59 kB)


Autres langues


Documents associés

Cancer en Suisse: Mélanome


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/communiques-presse.assetdetail.35557.html