Communiqué de presse

Statistique structurelle des entreprises 2017 L'emploi a progressé dans tous les secteurs économiques en 2017

Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
Hausse de 380 000 emplois dans le secteur tertiaire entre 2011 et 2018

22.08.2019 - En 2017, près de 5,2 millions d’emplois ont été recensés en Suisse, pour une hausse de 1,2% par rapport à l’année précédente. Si le secteur tertiaire a fortement contribué à ce résultat, les secteurs primaire et secondaire ont également vu leurs emplois augmenter, après plusieurs années de repli. Ce sont principalement les plus grandes d’entre-elles qui ont vu leurs effectifs augmenter le plus fortement. Au niveau géographique, la région lémanique s’est montrée la plus dynamique. Ce sont là les derniers résultats de la statistique structurelle des entreprises (STATENT) de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

L’économie suisse crée toujours plus d’emplois. La statistique structurelle des entreprises (STATENT) montre que ce nombre a augmenté de 1,2% pour atteindre près de 5,2 millions de places de travail en 2017. Une hausse générale, puisque tant les secteurs primaire (+0,3%) et secondaire (+0,4%) que celui du tertiaire (+1,4%) ont montré des évolutions positives par rapport à l’année précédente. Dans le même temps, le nombre d’entreprises a progressé à 606'000 entités (+0,7%). Cette augmentation est le résultat de la croissance du secteur tertiaire, puisque le secteur primaire (–1,1%) et secondaire (–0,1%) ont enregistré des baisses.

La santé toujours en hausse

La taille relative du secteur tertiaire n’a cessé d’augmenter. Ce dernier représentait 76% des entreprises et des emplois de l’économie suisse en 2017. Trois branches d’activités ont participé de manière importante à cette hausse. La plus influente, à savoir la branche ‘Activités pour la santé humaine’ a contribué fortement à la hausse du nombre d’entreprises (+1528), mais également à celle de l’emploi (+8995), à l’instar des années précédentes. Les deux autres branches : ‘Activités des sièges sociaux; conseil de gestion’ et ‘Autres activités de services’ prises ensemble, ont généré une hausse de 1685 entreprises pour 6405 emplois. A contrario, on relève un repli dans les activités de commerces (commerce de gros + de détail) tant en termes d’entreprises actives (–926 unités) que du nombre de travailleurs (–3625 emplois).

A noter également que certaines évolutions contrastées entre les branches de services ont résulté de transferts d’emplois d’une branche à une autre, liés à des changements organisationnels au sein des entreprises. C’est notamment le cas pour la branche ‘Activités des services financiers’ qui a perdu près de 9500 emplois alors que, dans le même temps, la branche ‘Activités auxiliaires de services financiers et d’assurance’ en a gagné plus de 9800.

La région lémanique la plus dynamique

L’évolution du nombre d’emplois a été positive dans toutes les grandes régions, tandis que le nombre d’établissements (684'000 au total) a stagné, voire légèrement reculé, notamment p.ex. en Suisse orientale (+0,1%), au Tessin (–0,3%) et au Nord-Ouest de la Suisse (–0,0%). La région lémanique a été la plus dynamique, avec une croissance nettement supérieure à la moyenne suisse du nombre d’établissements (+2,2%) et dans une moindre mesure de celui des emplois (+1,8%).

Au niveau des cantons, l’essor de l’emploi se retrouve logiquement dans les trois cantons de l’Arc lémanique, Vaud, Valais et Genève, cependant les variations relatives les plus importantes sont à mettre sur le compte des cantons de Schwyz (+2,3%), Zoug (+2,1%), et du Jura (+2,1%). À l’inverse, l’évolution de l’emploi est faible voire légèrement négative dans les cantons suivants: Obwald (+0,4%), Glaris (+0,1%), Bâle-Ville (+0,1%) et Appenzell Rhodes-Intérieures (–0,2%).

Croissance dans les entreprises de plus de 50 emplois

Dans l’ensemble, la structure par classe de taille a peu varié. Le paysage économique suisse reste façonné par de petites structures de moins de 50 emplois. Cependant, on observe un léger tassement pour cette catégorie d’entreprises. En effet, la croissance du nombre d’entreprises et d’emplois est inférieure à celle des entreprises de plus grandes tailles (+ de 50 emplois). Par rapport à 2016, la plus forte progression de l’emploi se trouve dans la catégorie des grandes entreprises (+ de 250 emplois) avec plus de 29'000 emplois supplémentaires (+1,6%) alors que l’évolution est restée très modérée dans les microentreprises de moins de 10 emplois avec seulement 2'800 personnes de plus que l’année précédente (+0,2%).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

L'emploi a progressé dans tous les secteurs économiques en 2017
(PDF, 6 pages, 355 kB)


Autres langues


Documents associés

Statistique structurelle des entreprises STATENT 2017


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/cartes.assetdetail.9366409.html