Répartition territoriale

Les services de proximité, tels que les écoles obligatoires, les magasins d'alimentation, les cafés et les restaurants, les arrêts des transports publics (toutefois parfois rarement desservis), sont largement répartis sur le territoire. Un peu plus de 80% des communes, abritant plus de 95% de la population suisse, disposent par exemple d'au moins un magasin d'alimentation sur leur territoire.

Disparités régionales

Les services du quotidien (par exemple les magasins d'alimentation ou les cafés et restaurants) rapportés à la population, sont en général plus nombreux dans l’espace rural que sur le reste du territoire. Inversement, des offres de services moins répandues, comme les centres commerciaux, les institutions culturelles – à l’exception des musées - ou les services de santé sont relativement plus représentées dans l’espace urbain. Dans l’espace intermédiaire, une grande partie des services pris en compte dans cette analyse présentent une plus faible densité qu'en moyenne suisse. De toute évidence, les personnes qui y habitent ont tendance à se procurer les services dont elles ont besoin dans les centres, souvent proches et où elles ont leur lieu de travail.

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Méthodologie


Services à la population - limites des analyses à l'échelon communal

De telles analyses fondées sur le périmètre des communes peuvent être considérées comme une première évaluation des disparités régionales. Il y a, en effet, plusieurs difficultés de nature méthodologique:

  • La présence ou non d'une offre de services dans une commune dépend notamment de sa superficie. Dans un certain nombre de communes ayant fusionné, par exemple les trois communes du canton de Glaris, la commune d'Anniviers ou celle de Val-de-Travers, la probabilité qu'un service donné soit assuré est ainsi beaucoup plus grande que dans une petite commune.
  • L'absence d'une offre de services dans une commune ne signifie pas non plus que cette offre soit difficilement accessible. Il n'est pas exclu qu'elle se trouve à proximité des limites de la commune. 
  • Enfin, certains services sont soumis à des directives qui peuvent différer d'un canton à l'autre. Les médecins étant par exemple autorisés dans certains cantons à remettre eux-mêmes des médicaments, les pharmacies tendent à y être moins nombreuses. 

La méthodologie détaillée est présentée sur la page des Services à la population 

Définitions

Typologie urbain-rural 2020 de l'OFS:

La typologie urbain-rural 2020 découle de la typologie des communes en 9 catégories et définit les communes selon trois niveaux différents :

  1. Urbain (comprenant les centres urbains et les agglomérations)

  2. Intermédiaire (regroupant les communes ayant des caractéristiques à la fois urbaines et rurales; comprend le périurbain dense et les centre ruraux)

  3. Rural (comprenant les communes péri-urbaines à faible densité et les communes rurales)

L’attribution des communes à un niveau repose sur des critères morphologiques, géographiques et fonctionnels.

Davantage d'informations sur les typologies territoriales de l'OFS

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 62 91

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiken/querschnittsthemen/raeumliche-analysen/dienstleistungen-bevoelkerung/raeumliche-verteilung.html