Accessibilité

En Suisse, un habitant vit en moyenne à 600 mètres d’un coiffeur ou à 1800 mètres d’une boulangerie. Plus de 80% de la population réside à un kilomètre au plus d’un magasin d’alimentation et plus de 95% habite à moins de deux kilomètres d’un accès en forêt.

Les arrêts des transports publics arrivent en tête des services les plus proches, mais ce résultat ne dit rien sur la fréquence ni sur la rapidité des liaisons. Des établissements souvent fréquentés, comme les cafés et restaurants, les écoles obligatoires ou les magasins d'alimentation, sont aussi particulièrement accessibles.

Disparités régionales

Les distances d'accès sont supérieures à la valeur suisse dans l’espace rural pour la presque totalité des services analysés. Seul l’accès en forêt est en moyenne plus court pour les habitants des régions rurales. Pour les établissements souvent fréquentés, comme les cafés et restaurants, les écoles obligatoires ou les arrêts de transports publics, les distances d’accès sont environ deux fois plus courtes dans l’espace urbain que dans l’espace rural. Les disparités sont plus grandes dans le cas de l'offre culturelle et des services de santé, en général moins fréquentés. Ceci s’observe également dans le domaine des loisirs : si dans les régions urbaines, la piscine ou la plage la plus proche se trouve en moyenne à moins de deux kilomètres, il en va autrement dans les régions rurales, les personnes qui y sont domiciliées devant parcourir plus du triple de cette distance. Quant à la distance à parcourir pour se rendre à une école du degré secondaire II, elle est près de cinq fois plus grande pour les habitants de l’espace rural que pour les personnes domiciliées dans l’espace urbain.

Fréquence cumulée des distances pour d'autres services

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Données

Géodonnées: accessibilité des services à la population

Géodonnées en résolution à l'hectare, méthodologie

Cartes

Méthodologie

Définitions

Typologie urbain-rural 2012 de l'OFS:

La typologie urbain-rural est dérivée de la typologie des communes en 9 catégories (voir ci-dessus), qui classifie les communes de Suisse en fonction de critères de densité, de taille et d’accessibilité. Contrairement à la typologie urbain-rural précédente qui s’appuyait sur la définition des agglomérations 2000, la typologie urbain-rural 2012 comporte non pas deux mais trois niveaux différents. A côté de la catégorie «urbain» et de la catégorie «rural», un type «intermédiaire» qui présente des caractères à la fois urbains et ruraux, a été défini. Cette approche permet de décrire les réalités actuelles de manière plus appropriée

Les 3 niveaux de la typologie urbain-rural 2012:

1.    Urbain (comprenant les centres urbains et les agglomérations)

2.    Intermédiaire (comprenant le périurbain dense et les centres ruraux)

3.    Rural (comprenant les communes péri-urbaines à faible densité et les communes rurales)

Davantage d'informations sur les typologies territoriales de l'OFS

Contact

Office fédéral de la statistique Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 463 62 91

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiken/querschnittsthemen/raeumliche-analysen/dienstleistungen-bevoelkerung/erreichbarkeit.html