Conditions de formation dans la formation professionnelle supérieure

En général, les personnes qui suivent une formation professionnelle supérieure exercent en parallèle une activité professionnelle. Elles assument donc une double charge, mais bénéficient souvent d’un soutien financier de la part de leur employeur.

Les personnes qui suivent une formation professionnelle supérieure y consacrent en moyenne de 15 à 25 heures par semaine (pendant les périodes de cours). Le temps est le plus long pour les candidats à un brevet fédéral et le plus court pour les candidats à un diplôme d’une école supérieure.
Le travail de diplôme et la préparation aux examens prennent davantage de temps que la formation en tant que telle. Les candidats à un examen du brevet fédéral investissent le plus de temps dans la préparation à l'examen final (21 heures par semaine), alors que les candidats à un diplôme fédéral ou à un diplôme d’une école supérieure consacrent le plus de temps à l’établissement du travail de fin d’études (respectivement 26 et 32 heures par semaine).

La part des femmes parmi les quelque 18 000 candidats à un brevet fédéral est de 37%. Avec plus du tiers des candidats, la classe d’âge la plus représentée, tant chez les femmes que chez les hommes, est celle des 25 à 29 ans. En tout, 13 800 personnes réussissent leur examen. Quatre cinquièmes des candidats s’étant présentés à un examen en 2016 avaient commencé leur formation entre avril 2013 et octobre 2015. 58% d'entre eux ont bénéficié d’un soutien financier de la part de leur employeur. Après coup, 88% choisiraient à nouveau la même formation et 76% le même prestataire.

Sur les plus de 3800 candidats à un diplôme fédéral, 25% sont des femmes. Un tiers d'entre elles et près d’un quart de leurs homologues masculins ont entre 30 et 34 ans. En tout, près de 2750 personnes ont réussi leur examen. Quatre cinquièmes des candidats s’étant présentés à un examen en 2016 avaient commencé leur formation entre octobre 2011 et octobre 2015. 56% d'entre eux ont bénéficié d’un soutien financier de la part de leur employeur. Après coup, 88% choisiraient à nouveau la même formation et 78% le même prestataire.

Sur les plus de 8600 candidats à un diplôme d’une école supérieure, 48% sont des femmes. Avec près de la moitié des candidats, la classe d’âge la plus représentée, tant chez les femmes que chez les hommes, est celle des 25 à 29 ans. En tout, 8200 personnes environ ont réussi leur examen. Quatre cinquièmes des candidats s’étant présentés à un examen en 2016 avaient commencé leur formation entre septembre 2012 et septembre 2014. 39% d'entre eux ont bénéficié d’un soutien financier de la part de leur employeur. Après coup, 87% choisiraient à nouveau la même formation et 76% le même prestataire.

Informations supplémentaires

Tableaux

Publications

Communiqués de presse

Bases statistiques et enquêtes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Système de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 66

Du lundi au vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiken/bildung-wissenschaft/personen-ausbildung/tertiaerstufe-hoehere-berufsbildung/ausbildungsbedingung.html