Mobilité intergénérationnelle de formation

L’environnement familial peut fortement influer sur le parcours de formation. Les enfants dont les parents ont reçu une éducation supérieure ont un accès privilégié aux ressources socioculturelles. Leurs chances d’acquérir eux aussi une formation de haut niveau s’en trouvent renforcées. Le système éducatif est censé combler les inégalités et niveler les chances, tout en garantissant à la population la possibilité de se hisser à des niveaux de formation plus élevés.

Tableaux

Méthodologie

Méthode de calcul

Le présent indicateur, qui renseigne sur la part des personnes qui parviennent à acquérir une formation plus élevée que celle de leurs parents, livre des informations sur la capacité supposée du système éducatif à compenser les inégalités.

Trois catégories ont été construites pour décrire la perméabilité sociale. Ces trois catégories sont les suivantes :

  • Ecole obligatoire (y compris 10e année, formation transitoire ou autre formation de courte durée)
  • Degré secondaire II : général (école de culture générale, brevet d’enseignement, maturité gymnasiale, professionnelle ou spécialisée) ou professionnel (formation élémentaire, formation professionnelle initiale)
  • Degré tertiaire : formation professionnelle supérieure (brevet ou diplôme fédéral, école technique) ou haute école (université, haute école spécialisée, haute école pédagogique)

Afin de ne pas sous-estimer les formations des personnes interrogées, les calculs tiennent compte non seulement des formations achevées mais aussi des formations en cours. Pour le niveau de formation des parents, la formation achevée la plus élevée d’entre les deux (père et mère) a été prise en compte. La personne interrogée qui a un niveau de formation plus élevé, moins élevé ou identique à celui de ses parents a ainsi été classé dans les catégories respectives « mobilité ascendante », « mobilité descendante » ou « pas de changement ». La population âgée de 25 à 75 ans a été prise en compte pour cet indicateur.

Dimensions

Nationalité
La distinction par nationalité se fait entre les catégories « Suisses » et « Etrangers ». La catégorie « Suisses » comprend les Suisses et les double-nationaux. La catégorie « Etrangers » comprend les étrangers ainsi que les apatrides. L’origine migratoire des personnes interrogées n’a pas été prise en compte.

Périodicité

Tous les 5 ans

Prochaine actualisation

2020

Définitions

Publications

Sources

Vous pouvez accéder aux indicateurs depuis l'une des approches suivantes

Contact

Office fédéral de la statistique Section Système de formation
Espace de l'Europe 10
CH-2010 Neuchâtel
Suisse
Tél.
+41 58 483 93 66

Du lundi au vendredi
09h00 à 12h00 et 13h30 à 16h30

Contact

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiken/bildung-wissenschaft/bildungsindikatoren/themen/wirkung/bildungsmobilitaet.html