28.04.2022 - Nouvelles informations statistiques

Procréation médicalement assistée en 2020

En 2020, 6237 couples ont eu recours à des méthodes de fécondation extra-utérine ou in vitro (FIV). Suite à ces traitements, on a dénombré 2122 naissances (accouchements) et 2207 enfants sont nés vivants. Le nombre des naissances est resté stable par rapport à l’année précédente.

Les naissances multiples ont reculé, comme les années précédentes. Elles représentaient 4,3% des naissances après fécondation in vitro en 2020, contre 15,9% en 2017. Cette baisse est liée à l’augmentation des transferts d’un seul embryon dans l’utérus, pratique médicale qui a gagné du terrain depuis la révision en septembre 2017 de la loi sur la procréation médicalement assistée: la part de ces transferts est passée de 46,3% en 2017 à 82,9% en 2020.

Les naissances prématurées sont particulièrement fréquentes lors de grossesses multiples. Le nombre de ces dernières ayant baissé après un traitement FIV, celui des naissances prématurées a également diminué en 2020. Sur l’ensemble des naissances après une fécondation in vitro, 307 – soit 14,5% – étaient prématurées et ont eu lieu avant la fin de la 37e semaine de grossesse en 2020. En 2017, la part de ces naissances après un traitement FIV était encore de 20,6%.

Thème Santé

Documents liés



https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/quoi-de-neuf.gnpdetail.2022-0194.html