30.09.2021 - Nouvelles informations statistiques

Indicateurs de l'égalité entre femmes et hommes 3/2021

Plus le degré scolaire est élevé, plus la part des femmes dans le corps enseignant diminue. Pendant les années de scolarité obligatoire, les enfants, surtout les plus jeunes, sont principalement en contact avec des enseignantes. Au degré primaire 1-2, 95% du corps enseignant sont des femmes. Cette proportion est restée relativement stable depuis près de deux décennies, les enseignants restant l'exception. Les hommes sont un peu plus nombreux au degré primaire 3-8, où ils constituent 17% du corps enseignant en 2019/20. Toutefois, leur part a diminué, puisqu'elle était encore de 22% pour l'année scolaire 2003/04. Au degré secondaire I, le rapport hommes-femmes est plus équilibré, bien que la proportion d'hommes dans le personnel enseignant ait également diminué, passant de 51% pour l'année scolaire 2003/04 à 44% en 2019/20.
 
Dans les degrés scolaires post-obligatoires, la proportion de femmes parmi le personnel enseignant varie. Pour ce qui est de la formation générale au degré secondaire II (par exemple gymnase/lycée) et dans les hautes écoles pédagogiques, elles représentent la moitié des effectifs. Dans les hautes écoles spécialisées et les hautes écoles universitaires, en revanche, la part des femmes enseignantes avec responsabilité de direction et les professeures est d’environ un quart. L'augmentation de la proportion de femmes est particulièrement marquée chez les professeures des hautes écoles universitaires : elle est passée de 9% en 2000/01 à 25% en 2019/20.

Thème Situation économique et sociale de la population

Documents liés



https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/quoi-de-neuf.gnpdetail.2021-0184.html