27.10.2020 - Nouvelles informations statistiques

Enquête suisse sur la santé 2017: inégalités sociales en santé physique / état de santé de la population issue de la migration

Si 91% des titulaires d’un diplôme du degré tertiaire estiment être en bonne ou en très bonne santé, seuls 66% des personnes sans formation postobligatoire en disent autant. Les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, d’arthrose et de maux de dos touchent en effet davantage les personnes ayant un statut social modeste que celles au statut social aisé. Ces différences se retrouvent en partie au sein de la population issue de la migration et prétéritent davantage la 1re génération de migrants venus de pays d’Europe du Sud-Ouest, de l’Est ou du Sud-Est. 

Thème Santé

Documents liés



https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/quoi-de-neuf.gnpdetail.2020-0260.html