Communiqué de presse

Premiers résultats de l'Enquête sur la langue, la religion et la culture 2014, partie religion De la religion à la spiritualité: diversité des pratiques et des croyances

Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
La religion et la spiritualité sont en mutation en Suisse

Neuchâtel, 22.04.2016 (OFS) - Près d'une personne sur deux affirme croire en un Dieu unique, et une sur quatre en une sorte de puissance supérieure. Plus de 20% de la population dit ne pas avoir de religion, pourtant seule 12% se déclare athée. Alors que les lieux de culte traditionnels se vident, les pratiques et les croyances religieuses et spirituelles se maintiennent et se diversifient. La religion et la spiritualité se conjuguent plutôt au féminin, et de manière éclectique. Tels sont quelques résultats tirés de l'Enquête sur la langue, la religion et la culture réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les participants à l'enquête se déclarant catholiques ou protestants sont respectivement 59% et 46% à affirmer croire en un Dieu unique. Un cinquième (20%) des premiers et près d'un tiers (30%) des seconds s'identifient plutôt à la croyance en une sorte de puissance supérieure. Les membres des autres communautés évangéliques (92%) et les musulmans (90%) affirment beaucoup plus largement croire en un Dieu unique.

Les lieux de culte riment avec mariages, baptêmes et enterrements

La grande majorité des personnes âgées de 15 ans ou plus (71%) s'est rendue au maximum 5 fois dans l'année dans un lieu de culte pour y suivre un service religieux collectif. Plus précisément, 30% n'y sont jamais allées et 41% entre une et cinq fois. Ces visiteurs occasionnels sont 87% à l'avoir fait lors d'un évènement social, telle qu'un mariage ou un enterrement. Les musulmans sont proportionnellement (12%) presque aussi nombreux que les catholiques (14%) à y participer au moins une fois par semaine, soit une part près de deux fois plus grande que celle des protestants (7%). A l'inverse, près d'un musulman sur deux (46%) n'a participé à aucun service religieux collectif au cours des douze derniers mois, soit la part la plus grande après les personnes sans confession (62%). Près d'un tiers des catholiques (30%) et un sixième (17%) des musulmans déclarent prier tous les jours ou presque. Ces derniers sont proportionnellement plus nombreux (40%) à n'avoir jamais prié au cours des douze derniers mois que les protestants (34%) et les catholiques (26%). Les membres d'autres communautés évangéliques se distinguent quant à eux par une pratique beaucoup plus intense. Ils sont en effet 72% à suivre un office religieux au moins une fois par semaine, 34% à prier plusieurs fois par jour et 51% tous les jours ou presque.

Sans confession mais pas sans spiritualité

Plus d'une personne sur cinq (22%) déclare ne pas avoir de religion, mais seul un tiers de celles-ci se dit athée et un quart agnostique, c'est-à-dire ne sachant pas si un ou des dieux existent. Par contre, une personne sans confession sur dix affirme croire en un Dieu unique et 31% en une puissance supérieure. Par ailleurs, si elles sont à peine 3% à s'être rendues au moins une fois par mois au cours des douze derniers mois dans un lieu de culte pour y suivre un service religieux, 12% l'ont fait via un média, c'est-à-dire à la télévision, à la radio ou sur internet. Toujours parmi les personnes sans confession, 31% croient qu'une force supérieure guide leur destinée et 41% que des personnes possèdent un don de guérison ou de voyance. L'existence d'une vie après la mort est une croyance partagée par 29% d'entre elles et 12% déclarent lire régulièrement un livre ou un magazine traitant d'ésotérisme ou de spiritualité.

Les femmes plus croyantes et plus spirituelles

Les femmes prient plus que les hommes; 35% d'entre elles ont déclaré le faire au moins tous les jours ou presque contre 20% des hommes. Elles sont également plus enclines à adhérer à diverses croyances. La gent féminine est par exemple 58% à croire plutôt ou tout à fait que des anges ou des êtres surnaturels veillent sur nous, contre 37% des hommes. Par ailleurs, plus d'une femme sur deux (56%) croit que des personnes possèdent un don de guérison ou de voyance, alors que c'est le cas de 42% des hommes. Les diverses pratiques spirituelles sont également plus répandues parmi les femmes. Ainsi, elles sont 27% à pratiquer, de façon spirituelle, une technique basée sur le mouvement ou la respiration alors que les hommes sont 11% à le faire.

Religion et spiritualité importants dans les moments difficiles de la vie

Plus d'une personne sur deux (56%) considère que la religion ou la spiritualité joue un rôle plutôt ou très important dans les moments difficiles de la vie, et 47% en cas de maladie. Dans leur attitude envers l'environnement, 43% de la population âgée de 15 ans ou plus accorde de l'importance à la religion ou à la spiritualité, et c'est le cas de 47% dans l'éducation des enfants. La vie professionnelle (23%), le choix lors de votations ou l'orientation politique (16%) ou la vie sexuelle (16%) ou encore les habitudes alimentaires (13%) sont des domaines de la vie quotidienne pour lesquels la dimension religieuse ou spirituelle est moins importante.

Des pratiques spirituelles régionales

Le recours à un guérisseur est plus populaire en Suisse romande (13% l'ont fait au cours des douze derniers mois) qu'en Suisse alémanique (4%) et en Suisse italienne (5%). L'utilisation d'objets apportant chance, protection ou guérison concerne cette fois un peu plus les Suisses alémaniques: 23% contre 20% des Suisses italiens et 19% des Suisses romands. Enfin, la Suisse italienne se distingue par une part plus faible de personnes ayant entrepris des démarches allant dans le sens du développement personnel (12% contre 22% en Suisse alémanique et 21% en Suisse romande).


 

Télécharger communiqué de presse

De la religion à la spiritualité: diversité des pratiques et des croyances
(PDF, 5 pages, 179 kB)


Autres langues


Documents associés

Premiers résultats de l'enquête sur la langue, la religion et la culture 2014: religion


Tags

femme homme

 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/quoi-de-neuf.assetdetail.40715.html