Communiqué de presse

Travail non rémunéré 2016

Participation accrue des hommes aux tâches domestiques et familiales, et des femmes au travail rémunéré


Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
Contrat à durée déterminée pour un salarié sur douze en 2017

Neuchâtel, 11.07.2017 (OFS) - Les femmes consacrent, par semaine, le plus de temps au travail domestique et familial (28,1 heures), 16,6 heures au travail rémunéré et 2,0 heures au travail bénévole. Les hommes s'investissent, par semaine, le plus dans le travail rémunéré (27,3 heures), 17,9 heures dans le travail domestique et familial et 1,6 heure dans le travail bénévole. Par rapport à 2010, les femmes dédient, par semaine, 1,0 heure de plus au travail rémunéré, et les hommes 1,7 heure de plus au travail domestique et familial. C'est ce qui ressort des résultats de l'enquête suisse sur la population active 2016, réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le total des heures du travail rémunéré et des heures du travail non rémunéré (tâches domestiques et familiales et travail bénévole) est à peu près le même pour les femmes et les hommes de 15 ans et plus (46,7 heures et 46,8 heures).

Le travail non rémunéré en hausse chez les hommes

Chez les femmes, le temps consacré chaque semaine au travail rémunéré est plus important en 2016 qu'en 2010 (16,6 heures contre 15,6 heures). En revanche, la charge hebdomadaire des tâches domestiques et familiales n'a pas notablement changé au cours de cette période. Les valeurs se situent entre 27,9 et 28,1 heures. Chez les hommes, on observe entre 2010 et 2016 une augmentation notable du temps accordé chaque semaine au travail domestique et familial (de 16,2 à 17,9 heures) et une baisse du temps investi dans le travail rémunéré (de 28,1 à 27,3 heures par semaine).

La plupart des travaux domestiques restent assurés par les femmes

Parmi les tâches domestiques, la préparation des repas requiert toujours le plus de temps (femmes: 7,1 heures par semaine, hommes: 3,8 heures). Vient ensuite le nettoyage (femmes: 4,5 heures par semaine, hommes: 1,9 heure). Les achats prennent en moyenne 2,5 heures par semaine aux femmes et 1,9 heure aux hommes. La lessive et le repassage restent clairement du ressort des femmes: elles y consacrent 2,3 heures par semaine contre 0,6 heure pour les hommes. Les femmes dédient 2,3 heures par semaine aux animaux, plantes et jardinage, les hommes 1,8 heure. Ces derniers devancent les femmes dans les travaux administratifs (1,5 heure par semaine) et les travaux manuels (1,5 heure également). Les valeurs correspondantes chez les femmes atteignent respectivement 1,2 et 0,9 heure.

Charge de travail élevée pour les couples avec enfant(s) dans le ménage

Les mères vivant dans un ménage de couple dont l'enfant le plus jeune à moins de 15 ans investissent 69,6 heures par semaine dans le travail rémunéré et non rémunéré (tâches domestiques et familiales, bénévolat). Cette charge comprend 52,8 heures de tâches domestiques et familiales, 15,4 heures de travail rémunéré et 1,4 heure de travail bénévole. Les hommes se trouvant dans la même situation familiale ont une charge de travail de 68,8 heures par semaine. Cette charge se compose de 38,3 heures de travail rémunéré, 29,2 heures de tâches domestiques et familiales et 1,3 heure de travail bénévole. Les mères vivant en couple et dont l'enfant le plus jeune a moins de 15 ans vouent environ deux fois plus de temps aux tâches domestiques que les pères dans la même situation (31,3 heures par semaine contre 15,8 heures). Au niveau de la garde et des soins aux enfants, les mères investissent environ la moitié plus de temps que les pères (21,5 heures par semaine contre 13,8 heures). Les travaux rémunérés et non rémunérés considérés ensemble représentent une charge de 68,1 heures par semaine pour les mères seules dont l'enfant le plus jeune a moins de 15 ans. Cette charge comprend 46,8 heures de tâches domestiques et familiales, 19,7 heures de travail rémunéré et 1,6 heure de travail bénévole.

Le travail non rémunéré reste important à l'âge de la retraite

Chez les 65 à 74 ans, la charge totale de travail atteint 31,5 heures par semaine chez les femmes et 27,2 heures chez les hommes. Les tâches domestiques et familiales requièrent le plus de temps: 25,6 heures pour les femmes et 18,2 heures pour les hommes. Le temps moyen dédié au travail rémunéré diminue fortement à l'âge de la retraite. Ce groupe d'âge fournit par contre la plus forte contribution au travail bénévole: 4,0 heures par semaine pour les femmes et 3,3 heures pour les hommes (valeur moyenne de l'ensemble du groupe d'âge - personnes engagées et non engagées dans le travail bénévole).

Un peu plus de quatre personnes sur dix effectuent du travail bénévole

Quelque 43% de la population résidante permanente de 15 et plus accomplit au moins un travail bénévole non rémunéré (organisé et/ou informel). 19,5% des bénévoles oeuvrent pour des associations ou des institutions. Ces personnes y consacrent en moyenne 12,8 heures par mois. Les taux de participation ainsi que le temps accordé aux activités bénévoles n'ont que peu changé depuis 2010. 31,7% de la population résidante permanente de 15 ans et plus exerce des activités bénévoles informelles, qui englobent l'aide au voisinage, la garde d'enfants, les services et les soins à des membres de la parenté ou à des connaissances ne vivant pas dans le même ménage. Elles investissent 15,2 heures par mois dans cette forme de bénévolat. Les hommes s'engagent plus souvent dans le bénévolat institutionnalisé, les femmes plus fréquemment dans le bénévolat informel.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

Travail non rémunéré 2016
(PDF, 7 pages, 198 kB)


Autres langues


Documents associés

Travail non rémunéré 2016: nouveaux résultats


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/quoi-de-neuf.assetdetail.2967879.html