Communiqué de presse

Coût et financement du système de santé en 2010 Croissance modérée des dépenses de santé

Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
Dépenses de santé 2017: 82,5 milliards de francs au total

Neuchâtel, 03.04.2012 (OFS) - Les dépenses de santé se sont élevées au total à 62,5 milliards de francs en 2010, ce qui représente 2,5% de plus que l'année précédente. La part des dépenses de santé dans le produit intérieur brut (PIB) s'est stabilisée à 11,4%, ce dernier ayant enregistré une hausse de 2,9% en 2010 par rapport à l'année précédente. Ces résultats, encore provisoires, sur le coût et le financement du système de santé ont été établis par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Hausse des dépenses dans les principales catégories de prestations

Les dépenses de santé ont augmenté par rapport à l'année précédente dans presque toutes les catégories de prestations. Les hausses les plus fortes ont été enregistrées dans les catégories suivantes : soins ambulatoires en milieu hospitalier (+9,5%) et en cabinet médical (+3,2%), soins de longue durée dans les établissements médico-sociaux (+2,5%) et soins aigus en milieu hospitalier (+1,9%). Avec un volume de prestations de 38,4 milliards de francs, ces quatre catégories de soins ont représenté 61,5% des dépenses de santé. Les chiffres d'affaires de la vente de biens et services ont à l'inverse reculé (-1,6%), de même que les dépenses de l'Etat pour la prévention (-2,8%, recul marqué des achats de vaccins).

Stabilité des dépenses de santé par rapport au PIB

En 2010, les dépenses de santé ont enregistré une hausse de 2,5%, nettement inférieure à la croissance moyenne des cinq dernières années (3,7%). Le PIB ayant progressé de 2,9% cette année-là, la part des dépenses de santé par rapport à ce dernier s'est stabilisée à 11,4% (2009: 11,4%).

Nouvelle délimitation du financement

Selon les directives méthodologiques de l'OCDE, les prestations complémentaires à l'AVS et à l'AI, ainsi que les aides aux personnes âgées (soins) réglementées par les cantons, ne sont plus prises en compte dans le financement par les ménages (out-of-pocket), mais dans une catégorie à part. Ces prestations sociales sous condition de ressources représentent 2,8 milliards de francs en Suisse. Comme les années précédentes, la majeure partie des 62,5 milliards de francs dépensés pour la santé ont été financés par les assurances sociales (41,7%, soit 35,2% par l'assurance-maladie de base selon la LAMal et 6,5% par d'autres assurances sociales), les ménages privés (25,1%) et l'Etat (18,9%). Les autres régimes de la protection sociale financent 4,5% des dépenses au travers de ces prestations sociales sous condition de ressources mentionnées plus haut.

661 francs par mois pour la santé

Les dépenses de santé se sont élevées à 661 francs par mois en moyenne par personne résidant en Suisse. Elles ont été couvertes à raison de 233 francs par personne par l'assurance-maladie obligatoire, de 57 francs par les assurances complémentaires et de 43 francs par d'autres assurances, telles que l'AVS, l'AI et l'assurance-accidents. L'Etat a pris à sa charge, d'une part, 125 francs pour la prévention, l'administration et les subventions aux prestataires de soins et, d'autre part, 30 francs de prestations sociales sous condition de ressources. Les fondations de droit privé ont financé l'équivalent de 7 francs. Les ménages ont donc dû débourser le solde, soit 166 francs, en plus de leurs primes d'assurance (principalement pour les établissements médico-sociaux, les soins dentaires et les participations aux frais d'assurance-maladie).


 

Télécharger communiqué de presse

Croissance modérée des dépenses de santé
(PDF, 6 pages, 69 kB)


Autres langues


Documents associés

Coût et financement du système de santé en 2010: Données provisoires


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/communiques-presse.assetdetail.35547.html