Communiqué de presse

Recherche et développement en Suisse 2015

Niveau record des activités de recherche en Suisse en 2015


Neuchâtel, 29.05.2017 (OFS) - En 2015, la Suisse a consacré plus de 22 milliards de francs à la recherche et au développement (R-D), soit une augmentation de 10,5% par rapport à 2012, année de la dernière enquête. Ces activités ont principalement été réalisées au sein des entreprises (71%) et des hautes écoles (27%) par près de 125'000 personnes. En comparaison internationale, l'économie helvétique se distingue par une intensité de R-D parmi les pays les plus élevées au monde. Tels sont les principaux résultats en matière de R-D publiés par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les dépenses liées aux activités de recherche réalisées en Suisse, ont atteint un niveau record en 2015 avec 22,1 milliards de francs. Cela représente une augmentation de 10,5% par rapport à 2012, année du précédent relevé. Cette croissance surprend par son ampleur, étant donné le contexte économique et monétaire chahuté. En effet, l'année 2015 avait débuté par l'abandon du taux plancher du franc suisse par la BNS, menant à une forte appréciation de la devise nationale. Malgré ce contexte difficile, la croissance des dépenses de R-D, pour la période 2012-2015, a été nettement supérieure à celle de l'activité économique du pays, mesurée par le produit intérieur brut (PIB).

La R-D des hautes écoles croit plus vite que la moyenne nationale

Si les entreprises restent les acteurs majeurs de la recherche en Suisse en termes monétaires (71% des dépenses totales), le deuxième secteur le plus important, celui des hautes écoles, connaît une croissance supérieure à la moyenne nationale. Cette croissance soutenue se remarque depuis le début des années 2000, avec pour conséquence une progression constante de la part relative du secteur des hautes écoles, passant de 23% en 2000 à près de 27% des dépenses intra-muros de R-D en 2015.

La Suisse, un pays à forte intensité de R-D

La croissance soutenue des dépenses de R-D, supérieure à la croissance du PIB, a pour conséquence de renforcer l'intensité de R-D de l'économie suisse, reconnue pour être déjà élevée. Avec des dépenses de R-D représentant 3,4% du PIB, la Suisse se place dans le peloton de tête des pays de l'OCDE les plus actifs en matière de R-D. La Suisse est actuellement en 4e position, derrière Israël, la Corée du Sud et le Japon.

La recherche fondamentale en forte croissance

La recherche fondamentale a progressé de 44% entre 2012 et 2015, c'est-à-dire quatre fois plus vite que l'ensemble des dépenses de R-D. Cette très forte progression provient essentiellement du secteur des entreprises privées, qui usuellement, n'accordait qu'une faible part des dépenses à ce type de recherche. Cependant, depuis quelques années, on assiste à un regain d'intérêt de la recherche fondamentale au sein des entreprises privées. En 2012 déjà, l'augmentation des dépenses de R-D pour la recherche fondamentale avait été supérieure à la moyenne dans ce secteur. Pour 2015, la tendance se renforce, puisque les entreprises ont plus que doublé leurs dépenses en recherche fondamentale.

Le personnel de R-D augmente, mais la part des femmes diminue

Parallèlement à l'augmentation des moyens financiers alloués à la réalisation de R-D, les personnes employées à ces activités sont de plus en plus nombreuses. Exprimés en emploi en équivalent plein-temps (EPT), les effectifs actifs en recherche suivent une évolution similaire aux dépenses de R-D, à savoir une augmentation de 7,9%.

En nombre absolu, l'effectif des femmes actives dans le domaine de la RR-D augmente. Cependant, en part relative, la situation est tout autre. En effet, le nombre de femmes a progressé nettement moins rapidement que celui des hommes. En conséquence, la part relative des femmes dans le personnel de R-D a reculé, passant de 35% en 2012 à 34% en 2015, après de nombreuses années de hausse (les femmes représentaient 28% des effectifs en 2000).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

Recherche et développement en Suisse 2015
(PDF, 5 pages, 210 kB)


Autres langues


Documents associés

R-D en Suisse 2015


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/communiques-presse.assetdetail.2422944.html