Communiqué de presse

Recherche et développement des entreprises privées 2015 Les entreprises ont investi plus de 15 milliards dans la recherche en 2015

Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
Les entreprises ont investi 15,5 milliards de francs dans la recherche en 2019

>Neuchâtel, 12.01.2017 (OFS) - Les entreprises ont consacré 15,7 milliards de francs en Suisse pour leurs activités de recherche et développement (R-D) en 2015. Cela représente une augmentation de 10% par rapport à 2012. Près de 57'000 personnes ont travaillé au sein des entreprises pour réaliser ces activités de recherche. Au niveau international, la Suisse se place parmi les pays ayant les entreprises les plus actives en termes de R-D. Tels sont les principaux résultats de l'enquête réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) en partenariat avec economiesuisse.

Pour la réalisation de leurs propres activités de recherche et développement (R-D), les entreprises en Suisse ont dépensé près de 43 millions de francs par jour, samedi et dimanche compris sur l'année 2015. Jamais un tel niveau n'avait été mesuré auparavant, notamment par rapport à la précédente enquête conduite en 2012 par l'OFS.

La Suisse bien classée

En comparaison internationale, la Suisse demeure en bonne place parmi les pays ayant les entreprises les plus actives en termes de recherche et développement. Depuis deux décennies, les dépenses de R-D augmentent plus rapidement que l'ensemble de l'activité économique en Suisse, mesurée par le produit intérieur brut (PIB).

La « Pharmacie » comme acteur principal

La « Pharmacie » est la branche d'activité qui investit le plus dans la R-D. A elle seule, elle représente 35% des dépenses totales de R-D pour un montant total de 5,5 milliards de francs. Les deux autres branches les plus importantes sont « Recherche et développement » et « Machines », qui représentent respectivement 16% et 10% des dépenses totales de recherche des entreprises.

Toutes les branches ont augmenté leurs dépenses de R-D intra-muros, à l'exception de la « Métallurgie » qui connaît une très forte diminution (-30%) et de la branche « Autres » qui recule légèrement (-3%). La plus forte augmentation (+66%) s'observe dans la branche « TIC-services ».

Regain de la recherche fondamentale

L'année 2015 a été marquée par une hausse importante des dépenses des entreprises consacrées à la recherche fondamentale. En effet, les montants alloués ont plus que doublé entre 2012 et 2015 et se montent dorénavant à 3,5 milliards de francs. Cela signifie que presque un quart des dépenses a été consacré à la recherche fondamentale. Cette proportion est d'autant plus importante qu'usuellement, les entreprises délaissent la recherche fondamentale pour des activités de recherche appliquée ou le développement expérimental.

Augmentation du personnel de R-D

En 2015, 57'000 personnes ont participé activement à des travaux de recherche et développement au sein des entreprises. Cela représente une augmentation de 10% du personnel de R-D. Cette évolution est similaire à celle de l'ensemble des dépenses de R-D. Les effectifs sont composés aux trois quarts de personnes ayant un niveau de formation de degré tertiaire (77%). Les femmes représentent 22% du personnel total de recherche et les étrangers, 38%.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF suivant.


 

Télécharger communiqué de presse

Les entreprises ont investi plus de 15 milliards dans la recherche en 2015
(PDF, 4 pages, 270 kB)


Autres langues


Documents associés

Conférence de presse: Recherche et développement des entreprises privées 2015


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/actualites/communiques-presse.assetdetail.1687155.html