Communiqué de presse

Statistique policière de la criminalité 2016

Nouvelle baisse des cambriolages en Suisse en 2016


Ce document existe également dans une version plus récente. Veuillez suivre le lien suivant:
Nouvelle baisse des infractions enregistrées par la police en 2017

Neuchâtel, 27.03.2017 (OFS) - En 2016, le nombre de cambriolages s'est une nouvelle fois contracté de 11%, selon la statistique policière de la criminalité (SPC) de l'Office fédéral de la statistique (OFS). Si en 2012, année record depuis la révision de la statistique en 2009, il y avait 201 cambriolages enregistrés par la police par jour en Suisse, ce chiffre est tombé à 127 en 2016. Par ailleurs, le nombre de prévenus mineurs a diminué de près de moitié entre 2009 et 2016 pour l'ensemble des infractions au Code pénal.

Cette année 2016 se distingue par une baisse de 4,1% du total des infractions au Code pénal, respectivement de 0,7% de celles à la loi sur les étrangers. En ce qui concerne la loi sur les stupéfiants, une diminution de 3,3% des infractions est observable ; le trafic reste en revanche stable. Les cambriolages représentés par les vols par effraction et introduction clandestine ont à nouveau diminué entre 2015 et 2016 (-11%), ce qui représente désormais 5,6 cambriolages pour 1000 habitants en Suisse.

Egalement des diminutions des dénonciations pour les autres catégories de vols

Cette tendance à la baisse concerne également d'autres types de vols : d'ordre général, à l'arrachée, par astuce, à la tire, à l'intérieur ou sur un véhicule (avec ou sans effraction), ainsi que les vols des véhicules eux-mêmes.

A contrario, le nombre de dénonciations en raison de calomnies, injures et diffamations a augmenté entre 2015 et 2016 de respectivement 16, 5 et 4%. Il est à relever que depuis la révision de la statistique en 2009, toutes accusent une hausse, les infractions de calomnie ayant même doublé, passant de 667 infractions en 2009 à 1384 en 2016.

Une femme meurt de violence domestique toutes les trois semaines

En 2016, 19 personnes sont décédées en Suisse dont 18 femmes dans le cadre de violences domestiques. Cela représente ainsi un homicide concernant une femme environ tous les 20 jours en moyenne. Les données détaillées de ce domaine seront publiées en juin.

Le nombre de prévenus mineurs a diminué de moitié depuis 2009

Le nombre de prévenus mineurs d'infractions au Code pénal (7938) a une nouvelle fois diminué au regard de l'année précédente (-1,4%). Ces derniers sont deux fois moins nombreux qu'en 2009 et représentent désormais 10% de l'ensemble des prévenus. Le nombre de jeunes adultes prévenus (18 à 24 ans) a également diminué de 0,3% atteignant aussi la valeur la plus basse depuis 2009. Du côté des adultes de plus de 24 ans, finalement, c'est une augmentation de 2,4% qui prévaut avec un total en 2016 de 55'984 prévenus.

Des données détaillées sont disponibles sur le site internet de l'OFS

Si le rapport présente une introduction avec une vue générale, de nombreuses autres informations approfondissant différentes thématiques comme la violence domestique, les homicides ou encore les infractions au patrimoine sont disponibles sur le site internet de l'OFS. Une banque de données interactive sur les infractions et prévenus par canton peut être interrogée en tout temps ainsi que des cartes et des graphiques interactifs.


 

Télécharger communiqué de presse

Statistique policière de la criminalité 2016
(PDF, 3 pages, 99 kB)


Autres langues


Documents associés

Statistique policière de la criminalité 2016


https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home.assetdetail.2240166.html