Press release

L'OFS fête les 20 ans de son implantation à Neuchâtel

Neuchâtel, 29.10.2018 (OFS) - L'Office fédéral de la statistique (OFS) a inauguré son bâtiment principal à Neuchâtel il y a 20 ans. L'implantation de l'Office, planifiée dans le cadre d'un programme de décentralisation de l'Administration fédérale, a porté ses fruits en renforçant la présence latine au sein de la Confédération et a consolidé la collaboration avec l'Université de Neuchâtel.

Le déménagement à Neuchâtel a été l'occasion de réunir sous un seul toit les différentes unités alors dispersées en ville de Berne. Cette opération a permis de réaliser des synergies et d'optimiser la production de la statistique publique, dont l'OFS est le centre de compétence. Inaugurée dans un deuxième temps, en 2004, la Tour symbolise d'ailleurs, selon ses concepteurs, le phare que doit être cette institution, produisant des données essentielles au pilotage de la démocratie.

Le rôle de l'OFS est en effet fondamental pour le monde politique, l'économie et l'opinion publique auxquels il fournit des chiffres neutres, indépendants et de qualité. «L'OFS se concentre sur la description de ce qui est et sur l'analyse de ce qui a été», souligne Georges-Simon Ulrich, directeur, qui dresse un bilan positif de cette implantation.

Présence latine en terres neuchâteloises

En une vingtaine d'années, la composition du personnel de l'OFS, qui employait 856 personnes (dont 66% à temps partiel) en 2017 (avec les personnes en formation), s'est sensiblement modifiée. Les proportions de francophones et de résidents de la région de Neuchâtel ont considérablement augmenté entre 1998 et 2017 pour atteindre environ 53% de Romands. De même, plus du tiers du personnel résidait dans le canton de Neuchâtel en 2017.

L'OFS, qui dispose d'un budget de 170 millions par an, emploie par ailleurs autant de femmes que d'hommes et quelque 69% du personnel est titulaire d'un diplôme d'une haute école. L'OFS forme en outre 42 personnes dans divers métiers, spécialement dans les domaines MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles, technique).

Depuis 2001, l'OFS et l'Université de Neuchâtel (UniNE) entretiennent des liens étroits formalisés par une convention de collaboration. Dans ce cadre, l'OFS a reçu le soutien de l'UniNE dans de nombreux domaines tels que la dessaisonalisation des statistiques de l'emploi, l'estimation de la précision des évolutions de la valeur ajoutée, l'estimation d'intervalles de confiance pour la médiane des salaires et pour différentes statistiques complexes.

Pour Jean-Nat Karakash, conseiller d'État, chef du Département de l'économie et de l'action sociale (DEAS) du Canton de Neuchâtel, il est primordial de disposer d'indicateurs statistiques de qualité pour objectiver, orienter et éclairer le pilotage politique. L'OFS est en outre un pôle d'emplois qui offre des postes à forte valeur ajoutée dans le canton de Neuchâtel. La présence de l'OFS sur le territoire cantonal permet une collaboration et des échanges facilités avec l'administration cantonale, et en particulier son service de statistique. Le Conseil d'État se réjouit des effets de synergie et de la complémentarité entre l'OFS, l'Institut de statistique de l'Université et le Service cantonal de statistique, pour positionner Neuchâtel comme centre national de la statistique.


 

Download press release

L'OFS fête les 20 ans de son implantation à Neuchâtel
(PDF, 3 pages, 298 kB)


Other languages


Associated documents

FSO: 20 years in Neuchâtel as national statistics centre


 

Remark

Our English pages offer only a limited range of information on our statistical production. For our full range please consult our pages in French and German (top right hand screen).

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/en/home/statistics/catalogues-databases/publications.assetdetail.6446695.html