Press release

Statistique des causes de décès 2018 Stabilité des causes de décès les plus fréquentes, forte hausse des suicides assistés

14.12.2020 - En 2018, 67 088 personnes sont décédées en Suisse, soit 0,2% de plus que l’année précédente. Comme en 2017, les principales causes de décès ont été les maladies cardiovasculaires (30,7%) et le cancer (25,9%). Selon la statistique actuelle des causes de décès établie par l’Office fédéral de la statistique (OFS), les autres causes ont occasionné chacune moins de 10% des décès: la démence en a provoqué 9,6% et les maladies respiratoires 6,9%. Dans l’ensemble, les fréquences des différentes causes de décès n’ont guère changé par rapport à l’année précédente. Seuls les suicides assistés font exception: avec une augmentation de 17%, leur nombre a frisé en 2018 la barre de 1 décès sur 50.
 
Les causes de décès diffèrent parfois beaucoup en fonction du sexe et de l’âge. Chez les hommes, 21% des décès dus au cancer ont été engendrés par le cancer du poumon, 15% par le cancer de la prostate et 6% par le cancer colorectal. Chez les femmes, 18% des décès dus au cancer ont été provoqués par le cancer du sein, 17% par le cancer du poumon et 6% par le cancer colorectal. Dans le groupe d’âge des 40 à 79 ans, le cancer a constitué la cause de décès la plus fréquente (42%). Parmi les personnes mortes entre leur 14e et leur 40e anniversaire, la mort a le plus souvent (52%) été engendrée par une cause externe, alors que les maladies cardiovasculaires sont le plus fréquemment en cause (38%) chez les personnes de 80 ans ou plus. 

En 2018, environ 3,3 nouveau-nés sur 1000 sont décédés au cours de leur première année de vie, principalement de maladies congénitales. Au-delà d’une année et jusqu’à 14 ans, la mortalité est très faible: elle ne dépasse pas 1 sur 9600 chez les enfants de cet âge. Les décès restent également rares parmi les adolescents et les jeunes adultes: dans la classe d’âge des 15 à 35 ans, la mortalité s’est située à 1 personne sur 2500 chez les hommes et sur 5000 chez les femmes. Parmi les adolescents et les jeunes adultes des deux sexes, les accidents et le suicide ont constitué la cause de décès la plus fréquente. 

L’espérance de vie reste élevée

Comme la Suisse compte de plus en plus de personnes âgées, le nombre de décès tend en toute logique à s’accroître. La population est par contre en meilleure santé. Depuis vingt ans, les taux de mortalité selon l’âge sont en effet à la baisse dans toutes les classes d’âge, en particulier parmi les personnes de moins de 50 ans. En 2018, l’espérance de vie à la naissance s’est élevée à 81,9 ans pour les hommes et à 85,6 ans pour les femmes et est ainsi restée pratiquement inchangée par rapport à l’année précédente. Comparée aux chiffres de 2008, elle s’était toutefois allongée de 2 ans chez les hommes et de 1,2 an chez les femmes. Quant aux années de vie perdues, 35% d’entre elles sont à mettre sur le compte du cancer.

Baisse des suicides, mais hausse des suicides assistés

En 2018, 1002 personnes (712 hommes et 290 femmes) ont mis fin à leurs jours en Suisse. Ce nombre équivaut à 1,5% de toutes les causes de décès. Par rapport à 2017, le nombre des suicides a diminué de 41. Comme celles des autres causes de décès, leur fréquence varie en fonction de l’âge: le nombre des personnes qui se donnent la mort est nettement plus élevé parmi les moins de 65 ans (466 hommes et 206 femmes) que chez les 65 ans ou plus (246 hommes et 84 femmes). 

Alors que le nombre des suicides est resté stable depuis 2010, dépassant à peine 1000 par an, le nombre des suicides assistés a atteint 1176 (499 hommes et 677 femmes) en 2018. Il a ainsi triplé depuis 2010 et enregistré une hausse de 17% depuis l’année précédente. En 2018, cette cause a provoqué 1,8% de tous les décès en Suisse et s’avère donc plus fréquente que le suicide non assisté. 

Contrairement aux suicides, les suicides assistés ont été plus fréquents parmi les personnes de 65 ans ou plus (431 hommes et 598 femmes) que chez les personnes de moins de 65 ans (68 hommes et 79 femmes). Le suicide assisté est le plus souvent allé de pair avec les maladies suivantes: cancer (40,7%), maladies du système nerveux (11,5%), maladies cardiovasculaires (12,8%) et autres, tels que douleurs chroniques, démence, dépression et morbidité multiple (35,0%). Ces dernières affections deviennent toutes plus fréquentes avec l’âge. 

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Download press release

Stabilité des causes de décès les plus fréquentes, forte hausse des suicides assistés
(PDF, 3 pages, 215 kB)


Other languages


Associated documents

Cause of death statistics 2018


 

Remark

Our English pages offer only a limited range of information on our statistical production. For our full range please consult our pages in French and German (top right hand screen).

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/en/home/statistics/catalogues-databases/press-releases.assetdetail.15084043.html