Press release

Véhicules routiers en 2017 Le nombre de voitures diesel nouvellement mises en circulation baisse de près d'un dixième

Neuchâtel, 1 février 2018 (OFS) - La barre des 6 millions de véhicules routiers à moteur immatriculés a été franchie pour la première fois en Suisse en 2017. Quelque 6'053'000 véhicules ont été recensés, soit 1,2% ou 73'000 de plus qu'en 2016. Parmi les voitures de tourisme nouvellement mises en circulation, le nombre de véhicules diesel a baissé de 9% par rapport à l'année précédente. Ce sont-là quelques chiffres tirés de la statistique des véhicules routiers publiée par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Au total, 412'827 véhicules routiers à moteur ont été mis en circulation en 2017, soit 0,5% ou 2159 de moins qu'en 2016. L'évolution a été toute autre dans la catégorie des véhicules de marchandises, où un nouveau record a été battu en 2017 avec 37'499 nouvelles immatriculations.

Dans le principal groupe de véhicules, celui des voitures de tourisme, on dénombre 315'032 nouvelles immatriculations en 2017, soit 1,3% de moins qu'en 2016. Cette baisse est à mettre sur le compte avant tout des voitures diesel, dont les nouvelles mises en circulation ont diminué de près d'un dixième par rapport à l'année précédente (-9,4%). Le nombre de voitures à essence nouvellement mises en circulation a par contre augmenté (+2,8%), tout comme celui des deux groupes encore peu répandus des voitures hybrides et des voitures électriques (respectivement +11,9% et +39,8%). La part de marché des moteurs diesel dans les voitures de tourisme nouvellement immatriculées a par conséquent nettement diminué, atteignant, avec 36,1%, son plus bas niveau depuis 2011.

Le parc de véhicules augmente d'un million en 12 ans

En 2017, le nombre des nouvelles immatriculations dépassait de nouveau de loin celui des véhicules mis hors circulation: le parc des véhicules routiers à moteur (sans les motocycles) a augmenté de 1,2% à 6'053'258 unités en un an, franchissant pour la première fois la barre des 6 millions (jour de référence: le 30 septembre). Le parc de véhicules à moteur s'est donc accru de plus d'un million de véhicules en douze ans. Il est constitué pour environ trois quarts de voitures de tourisme, dont le nombre a progressé de 1,0% à 4'570'823 en 2017. Si l'on regroupait tous ces véhicules les uns à côté des autres dans des cases de stationnement (cases perpendiculaires de 5 x 2,5 m), la surface occupée serait de 57 km2 et donc supérieure à la superficie du lac de Thoune (48 km2).

Boom continu des voitures hybrides et électriques

En dépit du recul susmentionné, la part des véhicules diesel dans les voitures de tourisme nouvellement mises en circulation était toujours plus élevée en 2017 que dans la moyenne à long terme. C'est pourquoi dans le parc de véhicules, la progression des voitures diesel - observée depuis une vingtaine d'années - s'est encore une fois poursuivie. Leur part est en effet passée de 28,5 à 29,5% entre 2016 et 2017, tandis que celle des véhicules à essence a baissé de 69,6 à 68,4%. La part des voitures hybrides était de 1,5% en 2017 et celle des voitures purement électriques de 0,3%. Ces deux catégories ont à nouveau fortement progressé en un an: le parc des voitures hybrides s'est accru de 17,8% à 67 661 véhicules et celui des voitures électriques de 35,6% à 14'539 véhicules.

Les voitures de tourisme à traction intégrale restent très prisées. Leur nombre a augmenté de 6,9% en 2017, alors que celui des voitures à traction avant et à propulsion a diminué de respectivement 1,2% et 1,6%. La part des voitures à traction intégrale était de 30,1% en 2017, soit plus de deux fois plus élevée qu'en 2000 (14,3%).

Les voitures de livraison gagnent du terrain, les camions font du surplace

Le plus grand groupe de véhicules après les voitures de tourisme est celui des motocycles, qui représentait 729'149 unités en 2017, soit 1,2% de plus qu'un an plus tôt. Le parc des véhicules de transport de marchandises s'est agrandi de 2,7% par rapport à 2016 à 416'501 véhicules. Le taux de croissance est resté supérieur à la moyenne pour les voitures de livraison. Leur nombre s'est accru de 59,7% depuis 2000, alors que celui des véhicules lourds de transport de marchandises (camions et tracteurs à sellette) n'a augmenté que de 5,6%.

A l'échelle suisse, le parc des véhicules comptait en 2017 par ailleurs 192'858 véhicules agricoles (+0,4% par rapport à 2016), 73'814 véhicules de transport de personnes (+5,9%) et 70 113 véhicules industriels (+2,0%). La catégorie des véhicules de transport de personnes se compose des mobil-homes et de différents types de bus.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF suivant.


 

Download press release

Le nombre de voitures diesel nouvellement mises en circulation baisse de près d'un dixième
(PDF, 5 pages, 334 kB)


Other languages


Associated documents

Road motor vehicles 2017


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/en/home/news/whats-new.assetdetail.4342713.html