Press release

Élections au Conseil national 2023 - analyse des listes et des candidatures Nouveau record de listes de candidats - vaste offre d'informations de l'OFS sur les élections fédérales 2023

25.09.2023 - Cette année, le nombre de listes et de candidatures déposées bat un nouveau record: 5909 personnes (dont 41% de femmes) de 618 listes se présentent pour un siège au Conseil national dans les cantons à scrutin proportionnel. Près de 30% des candidats ont moins de 30 ans. Nombre d'entre eux se présentent sur des listes réservées à une certaine tranche d'âge, qui représentent près de la moitié des listes partielles des partis. Ce sont là quelques chiffres clés tirés de la statistique actualisée des listes et des candidatures de l'Office fédéral de la statistique (OFS). 

Dans les vingt cantons à scrutin proportionnel, 618 listes ont été déposées, soit à nouveau sensiblement plus qu'il y a quatre ans (+107). Cela correspond à une hausse de 21% et constitue un nouveau record. En parallèle, le nombre de personnes souhaitant siéger au Conseil national n'a jamais été aussi élevé puisque 5909 candidates et candidats se présentent dans les cantons à scrutin proportionnel, soit 1264 ou 27% de plus qu'il y a quatre ans. S'ajoutent à ces chiffres les personnes se présentant aux élections dans les cantons à scrutin majoritaire. 41% des personnes qui se portent candidates sont des femmes (2408 femmes et 3501 hommes). L'âge moyen des candidats est le plus bas au PS et chez les Verts, où il ne dépasse pas 40 ans. Il est le plus élevé dans les petits partis de droite (DS, Lega et MCR), dont les candidats ont en moyenne plus de 50 ans.

Le Centre et le PVL comptent le plus de listes

Le Centre et le PVL arrivent en tête, tant en termes de listes déposées que de candidatures: le Centre a déposé 108 listes pour un total de 1099 candidats; quant au PVL, il a déposé 86 listes (deux fois plus qu'il y a quatre ans) totalisant 839 personnes. À eux seuls, ces deux partis représentent près d'un tiers de tous les candidats. Mais on observe aussi une augmentation des candidatures pour les autres partis gouvernementaux (PLR +22%, PS +16%, UDC +10%). 

L'apparentement des listes reste un instrument très populaire

Par rapport à 2019, le nombre d'apparentements de listes conclus pour les élections fédérales 2023 est pratiquement le même: il est de 80 cette année, contre 81 il y a quatre ans. Le nombre de sous-apparentements de listes est en revanche passé de 108 à 118. Cette année, sur les 618 listes, seules 25 n'ont opéré aucun apparentement. Alors qu'il y a trente ans, on comptait encore environ 16% de listes non affiliées, ce chiffre est tombé à moins de 5% en 2023. Cette évolution reflète la forte augmentation des listes partielles des partis, apparentées les unes aux autres. 

Près de la moitié des listes partielles rassemblent soit des jeunes soit des seniors

Tout comme il y a quatre ans, les partis affichent une préférence pour les listes partielles représentant une certaine tranche d'âge, lesquelles réunissent près de la moitié des listes partielles des partis. Les listes régionales (près de 20%) jouissent elles aussi, comme par le passé d'ailleurs, d'une grande popularité. Les listes partielles de personnes du même sexe ont quant à elles perdu du terrain. Cet instrument de promotion des femmes avait été utilisé avec succès par certains partis par le passé. Il n'existe plus que 15 listes partielles de ce type en 2023 (4% de l'ensemble des listes partielles). 

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Download press release

Nouveau record de listes de candidats - vaste offre d'informations de l'OFS sur les élections fédérales 2023
(PDF, 2 pages, 153 kB)


Other languages


Associated documents

National Council elections 2023: electoral lists and candidats


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/en/home.assetdetail.27605685.html