Medienmitteilung

Le baromètre de l'emploi au 3e trimestre 2023 Solide évolution de l'emploi et légère baisse des places vacantes au 3e trimestre 2023

Dieses Dokument ist auch in einer neueren Version verfügbar, siehe folgenden Link:
L'évolution de l'emploi est restée positive au 4e trimestre 2023

24.11.2023 - Au 3e trimestre 2023, l'emploi total (nombre de places de travail) en Suisse a progressé de 1,9% par rapport au 3e trimestre 2022 (+0,1% par rapport au trimestre précédent après correction des variations saisonnières). En équivalents plein temps, cela représente une augmentation de 1,7% du nombre d'emplois. Les entreprises ont annoncé un total de 10 000 postes vacants (-8,1%) de moins qu'un an auparavant et l'indicateur des prévisions d'évolution de l'emploi reste positif, malgré un pronostic mitigé. Ce sont là quelques-uns des derniers chiffres établis par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Au 3e trimestre 2023, les entreprises en Suisse (sans l'agriculture) comptaient en tout 5,465 millions d'emplois. Ce chiffre correspond à une hausse de 1,9% (+102 300 postes) en l'espace d'un an. L'emploi n'a augmenté que modérément, de 1,3% (+15 100 postes), dans le secteur secondaire (industrie et construction). Il a par contre affiché une solide croissance de 2,1% (+87 200 postes) dans le secteur tertiaire (services) par rapport au même trimestre de l'année précédente. 

Le volume de l'emploi se chiffrait au total à 4,253 millions d'équivalents plein temps (+1,7% par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente). Ce sont 69 600 équivalents plein temps (EPT) de plus qu'un an plus tôt. Cette progression a bénéficié à la fois au secteur secondaire (+13 400 EPT; +1,3%) et au secteur tertiaire (+56 200 EPT; +1,8%). 

Selon les valeurs désaisonnalisées, l'effectif de personnel des entreprises a progressé de 0,1% (+6900 postes) à l'échelle de la Suisse par rapport au trimestre précédent. En l'espace d'un trimestre, le niveau de l'emploi a donc augmenté tant dans l'industrie que dans la construction (+2300 postes; +0,2%) et dans le secteur des services (+13 900 postes; +0,3%). 

Nouvelle hausse record de l'emploi dans l'hébergement et la restauration 

Par rapport à la même période de l'année précédente, l'emploi a progressé dans toutes les sections économiques. La plus forte croissance en termes relatifs a été enregistrée dans la section économique «Hébergement et restauration» (+15 400; +6%), comme pendant l'ensemble des trimestres ayant suivi la crise du COVID-19. Les sections «Enseignement» (+11 800) et «Activités financières et d'assurances» (+7300) ont également connu une évolution très positive, affichant une hausse de 3% chacune. La section économique «Construction» (+2200; +0,6%) a par contre enregistré la plus faible croissance de l'emploi. 

Davantage d'emplois dans toutes les régions

Au 3e trimestre 2023, l'emploi a progressé dans toutes les grandes régions de Suisse, la hausse allant de 0,4% au Tessin à 2,9% en Suisse centrale. L'augmentation a été la plus marquée en termes relatifs dans les grandes régions de la Suisse du Nord-Ouest (+2,4%) pour le secteur secondaire et de la Suisse centrale (+3,7%) pour le secteur tertiaire. 

Diminution des places vacantes 

Les entreprises ont annoncé un total de 114 200 places vacantes au 3e trimestre 2023, soit 10 000 de moins (-8,1%) qu'au 3e trimestre 2022. Le nombre de places vacantes a diminué dans toutes les grandes régions de Suisse. Il a baissé tant dans le secteur secondaire (-5,2%) que dans le secteur tertiaire (-9%). Sur l'ensemble des postes (occupés et vacants), le taux de places vacantes représentait 2% tous secteurs confondus, 2,4% dans le secteur secondaire et 1,9% dans le secteur tertiaire. 

Les prévisions d'évolution de l'emploi sont moins optimistes

Les entreprises qui prévoyaient d'accroître leur effectif de personnel représentaient 12,4% de l'emploi total (contre 14,2% un an plus tôt) et celles qui envisageaient de le réduire 4,5% (3,5% un an plus tôt). Sur les 18 000 entreprises interrogées, 71% avaient l'intention de maintenir leur effectif de personnel (contre 69,6% au même trimestre de l'année précédente) et 12,1% n'ont pas répondu à la question (12,7% au même trimestre de l'année précédente). L'indicateur des prévisions d'évolution de l'emploi, qui est calculé sur la base de ces indications, a légèrement diminué par rapport à l'année précédente (1,04; -1,6%). Cette estimation un peu moins optimiste concerne toutes les grandes régions de Suisse. 

Il est toujours difficile de trouver du personnel qualifié

Par rapport au même trimestre de l'année précédente, les difficultés à recruter du personnel qualifié se sont dans l'ensemble légèrement réduites (40,7%; -0,5 point de pourcentage). Cette diminution est principalement imputable au secteur secondaire (47,4%; -5,1 points de pourcentage). Les plus fortes baisses ont été enregistrées dans les branches «Industrie manufacturière» (53,4%; -7,5 points de pourcentage) et «Activités informatiques et services d'information» (43,6%, -7,4 points de pourcentage). À l'inverse, la section «Administration publique» a connu des difficultés de recrutement (30,5%; +10,2 points de pourcentage).

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Solide évolution de l'emploi et légère baisse des places vacantes au 3e trimestre 2023
(PDF, 13 Seiten, 301 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Beschäftigungsbarometer im 3. Quartal 2023


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home/statistiken/kataloge-datenbanken/medienmitteilungen.assetdetail.29445533.html