Medienmitteilung

Parcours de formation dans le degré secondaire II Trois élèves sur quatre du degré secondaire II obtiennent leur titre directement

Neuchâtel, 24 avril 2018 (OFS) - Parmi les élèves ayant débuté une formation du degré secondaire II en 2011, 73% ont obtenu un titre directement. D'importantes différences existent entre les sexes, les statuts migratoires et les origines sociales. Ce sont là quelques-uns des résultats de l'étude réalisée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) qui décrit les parcours de 78'000 élèves de la formation professionnelle initiale et des formations générales entre 2011 et 2016.

90% des élèves ayant débuté en 2011 une formation du degré secondaire II, c'est-à-dire suivant la scolarité obligatoire, ont obtenu un titre dans les cinq ans. Parmi eux 17% ont suivi un parcours comprenant un redoublement (10%), une réorientation (3%), un décrochage scolaire (2,5%) ou un autre événement tel qu'un échec à l'examen (1,5%). Enfin, 10% avaient soit abandonné soit n'avaient pas encore obtenu de titre du degré secondaire II.

Parcours différents entre les filières de formation

Les élèves ayant débuté une école de maturité gymnasiale (EMG) ont été proportionnellement les plus nombreux à se certifier (94% dans les cinq ans, dont 86% dans cette filière et 8% suite à une réorientation). Ceux ayant débuté une formation menant à un Certificat fédéral de capacité (CFC) ont été 89% à se certifier, tandis que cette proportion est moindre pour ceux ayant débuté une école de culture générale (ECG) (86%) ou une formation menant à une Attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) (84%). Les ECG se distinguent par le fait que 10% des personnes, qui n'ont pas encore réussi, sont encore en formation 5 ans après (contre 5% en moyenne pour l'ensemble du degré secondaire II).

Les femmes réussissent plus souvent et plus rapidement

Les femmes sont 92% à avoir obtenu un titre dans les cinq ans, soit une proportion de 5 points plus élevée que celle des hommes (87%). Les femmes parviennent par ailleurs à se certifier plus rapidement puisque 77% d'entre-elles ont obtenu un titre au terme d'un parcours direct, contre 69% des hommes.

Une réussite plus faible pour les étrangers

91% des élèves suisses nés en Suisse ont réussi dans les cinq ans, soit un pourcentage d'environ 7 points plus élevé que celui des élèves de nationalité étrangère nés en Suisse (84%) et de 10 points plus élevé que celui des élèves étrangers nés à l'étranger (81%).

L'âge d'arrivée en Suisse des élèves de nationalité étrangère est également déterminant: le taux de réussite des élèves arrivés avant l'âge de 6 ans (83%) est supérieur de 4 points à celui des élèves arrivés après l'âge de 6 ans (79%). Ces différences s'accentuent lorsque l'on considère les parcours directs de réussite, avec 75% pour les Suisses nés en Suisse, 66% pour les jeunes de nationalité étrangère nés en Suisse et 60% pour ceux nés à l'étranger.

Une forte influence du niveau de formation des parents

Parmi les élèves dont au moins un des deux parents a un titre du degré tertiaire, 94% ont obtenu un titre dans les cinq ans, soit un pourcentage de 10 points de pourcent plus élevé que pour les élèves provenant d'un ménage où aucun des deux parents n'a un titre de la formation post-obligatoire (84%).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Trois élèves sur quatre du degré secondaire II obtiennent leur titre directement
(PDF, 5 Seiten, 286 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Bildungsverläufe auf Sekundarstufe II


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home/aktuell/neue-veroeffentlichungen.assetdetail.5026669.html