Medienmitteilung

L'utilisation d'internet dans les ménages 2017 La population suisse toujours plus en ligne

Neuchâtel, 20.11.2017 (OFS) - Au premier trimestre 2017, 90% de la population adulte en Suisse a surfé sur internet, alors qu'ils n'étaient que 84% en 2014, date de la dernière enquête. La croissance des utilisateurs d'internet est particulièrement frappante pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Simultanément, le temps passé en ligne par l'ensemble des internautes a fortement augmenté. Ce sont là quelques-uns des résultats de l'enquête de l'Office fédéral de la statistique (OFS) sur l'utilisation d'internet dans les ménages.

En 2017, près de 9 ménages sur 10 en Suisse bénéficient d'un accès à internet à leur domicile. La part des ménages connectés est relativement homogène dans les différentes régions de Suisse, à l'exception du Tessin, qui, avec 8 ménages connectés sur 10, reste légèrement en retrait, à l'instar des relevés précédents.

Toujours plus de moyens d'accès et hausse de la fréquence d'utilisation

Avec la généralisation des smartphones et des tablettes tactiles, l'internet mobile s'est développé en parallèle aux accès internet fixes au sein des ménages. Ainsi, la proportion des ménages connectés ayant un accès mobile est passée de 60% à 78% entre 2014 et 2017. Seuls 8% des ménages connectés en 2017 disposent d'un accès unique à internet à leur domicile contre 13% en 2014. Ces évolutions ont pour conséquence une augmentation de la fréquence et de la durée d'utilisation d'internet. En 2017, 85% des individus interrogés ont affirmé avoir utilisé internet la veille, contre 75% en 2014. Les internautes réalisent également plus d'activités et passent plus de temps sur internet qu'auparavant.

Quand « retraités » rime avec « connectés »

La quasi-totalité de la population suisse comprise entre 15 et 54 ans est connectée à internet (entre 99% et 96% selon les classes d'âge). Ces proportions ont peu changé depuis 2014, le seuil de saturation étant atteint. Par contre, on constate une nette augmentation pour les personnes âgées de 55 à 64 ans. Elles sont 91% à utiliser internet, contre 80% seulement 3 ans auparavant. La hausse est encore plus spectaculaire pour les personnes comprises entre 65 et 74 ans, puisqu'elles sont 77% à utiliser internet en 2017, contre 62% en 2014. Finalement, près de la moitié (45%) des personnes âgées de 75 ans et plus utilisent également internet (+ 20 points par rapport au dernier relevé).

Internet intervient de plus en plus dans le processus de consommation

L'achat sur internet continue de croître

L'utilisation d'internet au quotidien modifie les comportements d'achat depuis plusieurs années. En 2017, deux tiers de la population en Suisse a réalisé au moins un achat au cours des 3 derniers mois (contre 56% en 2014).

Un quart de la population Suisse a participé à la «sharing economy»

La sharing economy, ou « l'économie du partage » consiste à consommer de manière collaborative. Cela signifie qu'un particulier, propriétaire d'un bien, loue ce dernier à d'autres particuliers par l'intermédiaire d'internet. Plus d'un quart de la population a déjà usé de ce mode de consommation.

Concernant les transports de personne, 8% de la population ont utilisé une application spécialisée dans ce domaine et 11% ont déjà utilisé une application ou un site non spécialisé (par exemple via un réseau social). Tant dans le domaine de l'hébergement que dans le domaine des transports, l'économie du partage est l'apanage des plus jeunes. En effet, la grande majorité de ces utilisateurs ont entre 15 et 44 ans.

Le téléchargement entre particuliers s'essouffle

La proportion de la population pratiquant des téléchargements de films et de musique via des plateformes spécialisées a augmenté entre 2014 et 2017, de 42% à 48% pour le téléchargement de musique et de 50% à 58% pour les films et vidéos. Par contre, dans le même temps, tant dans le domaine de la musique que celui du film, l'échange d'oeuvres entre particuliers via le téléchargement pair à pair (P2P) stagne à 16%.

La sécurité: une problématique souvent ignorée

Près d'un internaute sur trois déclare ne pas disposer d'un logiciel de sécurité ou en ignore son existence. Cette proportion est en constante augmentation depuis 2010. Cette évolution peut paraître inquiétante. On constate paradoxalement une diminution des problèmes de sécurité rencontrés par les internautes à cause de virus par exemple.

Deux éléments distincts peuvent expliquer ce phénomène. D'une part, on assiste depuis 2010 à une augmentation de la délégation des tâches de sécurité par les utilisateurs. En 2017, 12% des répondants délèguent les tâches de sécurité à d'autres personnes du ménage. Un deuxième élément est l'installation et la gestion automatique des logiciels de sécurité sur les ordinateurs dont l'utilisateur ignore parfois simplement l'existence et le fonctionnement.

Néanmoins, à la vue du développement rapide des cyber-risques ces dernières années, force est de constater que les compétences informatiques des utilisateurs en la matière ne se développent pas aussi vite que l'utilisation généralisée d'internet.

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

La population suisse toujours plus en ligne
(PDF, 7 Seiten, 205 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Internetnutzung in den Haushalten 2017


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home/aktuell/neue-veroeffentlichungen.assetdetail.3782200.html