Medienmitteilung

Statistique policière de la criminalité (SPC) 2020 Près de 24 400 infractions numériques en 2020 selon les premiers résultats de la statistique policière de la criminalité

22.03.2021 - En 2020, la police a enregistré 24 398 infractions ayant une composante dite numérique. La grande majorité, 16 395 infractions, concerne la «cyber-escroquerie», dont fait partie par exemple les arnaques liées aux magasins en ligne, aux annonces immobilières ou encore aux sentiments, selon les premiers résultats obtenus dans la SPC de l’Office fédéral de la statistique (OFS). A titre de comparaison, 32 819 cambriolages ont été dénombrés la même année.

Pour la première fois en 2020, les infractions ayant une composante dite numérique sont publiées dans le cadre de la statistique policière de la criminalité (SPC). Ces infractions représentent l’ensemble des atteintes au code pénal commises sur les réseaux de télécommunication, en particulier internet.

Le total de 24 398 infractions de criminalité numérique se répartit notamment selon 3 domaines, à savoir: la «cybercriminalité économique» avec une part de 84,2%, suivie par les «cyber-délits sexuels» avec 10,7% et les «cyber-atteintes à la réputation et pratiques déloyales» avec 5,1%. 
En observant la répartition des infractions, tout ce qui a trait à la «cyber-escroquerie», un sous-domaine de la «cybercriminalité économique», est clairement la catégorie la plus exposée, avec un total de 16 395 infractions.

Des infractions typiquement numériques  

Certaines infractions sont majoritairement commises «numériquement» comme la détérioration de données dont 82,7% qui présentent un mode opératoire «cyber». Il en est de même pour la pornographie (81,3%), le blanchiment d’argent (79,3%) ou encore l’escroquerie (70,4%).

Les personnes lésées enregistrées en relation avec les infractions numériques sont au nombre de 15 714. Elles se répartissent notamment entre 8056 hommes (58%), 5822 femmes (42%) et 1834 personnes morales. De manière générale, lors de l’interprétation de ces chiffres et comme pour les infractions ordinaires, il faut garder à l’esprit qu’ils concernent exclusivement celles qui ont été portées à la connaissance de la police.

Environ 90 cambriolages par jour en moyenne

En 2020, 32 819 cambriolages, concernant des vols par effraction ou par introduction clandestine, ont été dénoncés sur l’ensemble du territoire suisse. C’est moins qu’en 2019 (–9,9%) et en baisse constante depuis 2012.
Si la plupart des vols ont diminué comme les vols non spécifiés et les vols à la tire de 14,6% respectivement 28,7%, les vols sur/dans un véhicule ou par effraction de véhicules ont par contre augmenté de 15,4% et 7,4%. Le nombre de vols de vélos électriques annoncés à la police a également fortement augmenté par rapport à l’année précédente (+37,5%) et s’élève à 6082 infractions.

Stabilité du nombre d’homicides perpétrés

En 2020, 47 homicides (46 en 2019) perpétrés ont été enregistrés par la police, dont 28 dans le cadre de violences domestiques (29 en 2019). En détaillant ce chiffre, 11 sont des femmes qui ont succombé des suites de violences conjugales de leur partenaire actuel ou ancien et 9 sont des enfants dont la vie a été enlevée par un parent.

Le nombre total d’actes de violence grave dénoncés en 2020 était de 1668 infractions (1531 en 2019), soit une augmentation de 8,9% ou +137 infractions. Elle concerne notamment les tentatives d’homicides  (+45 infractions), les viols (+34) et les lésions corporelles graves (+32).

Des infractions globalement en baisse

La SPC traite des infractions enregistrées par la police, tant pour le Code pénal (CP), la loi sur les stupéfiants (LStup) ou la loi sur les étrangers et l’intégration (LEI). Pour ces 3 lois, des diminutions observées sont de l’ordre de respectivement 2,4%, 9,4% et 11,5% entre 2019 et 2020.

Toutes les informations complémentaires et liées au présent communiqué de presse sont disponibles dans l’introduction du rapport national qui couvre l’ensemble des thèmes relatifs aux résultats annuels de la SPC, infractions dénoncées pour les lois susmentionnées, situation quant au personnes prévenues et lésées, nationalités, ainsi que directement sur notre site internet.

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Près de 24 400 infractions numériques en 2020 selon les premiers résultats de la statistique policière de la criminalité
(PDF, 4 Seiten, 137 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Polizeiliche Kriminalstatistik 2020


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home/aktuell/neue-veroeffentlichungen.assetdetail.16484104.html