Medienmitteilung

Hébergement touristique au 1er semestre 2021 Hôtellerie suisse: hausse de 14,3% des nuitées au 1er semestre 2021

04.08.2021 - L’hôtellerie en Suisse a enregistré 11,4 millions de nuitées au cours du premier semestre 2021, soit une hausse de 14,3% (+1,4 million) par rapport à la même période de 2020. Avec un total de 9,2 millions d’unités, la demande indigène a progressé de 55,3% (+3,3 millions). Quant à la demande étrangère, elle a chuté de 45,4% (–1,8 million) pour atteindre 2,2 millions de nuitées. Tels sont les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Au cours du premier semestre 2021, la demande est restée fortement négative entre janvier (–58,2%) et février (–39,9%) par rapport aux mêmes mois de l’an dernier, lors desquels les effets du COVID-19 n’étaient pas encore perceptibles en Suisse. En mars, les nuitées ont augmenté de manière significative (+47,1%). De très fortes croissances sont ensuite observées en avril (+801,8%), en mai (+213,0%) ainsi qu’en juin (+55,4%). Ces augmentations sont à mettre en relation avec les restrictions sanitaires liées au COVID-19 introduites à la même période en 2020 et qui ont été les plus importantes. À titre comparatif, le premier semestre 2021 présente une baisse des nuitées de 39,4% par rapport à celui de 2019.

Forte baisse des nuitées étrangères lors du premier semestre 2021

Lors du 1er semestre 2021, la demande étrangère a fortement régressé (–45,4%) par rapport à la même période de 2020. Comparativement à 2019, les nuitées sont également très inférieures (–78,3%). L’évolution mensuelle par rapport à 2020 de la demande étrangère a toutefois été très contrastée. Elle était encore fortement négative pendant les deux premiers mois (avec un recul de proche de 80% pour janvier et février), suivi d’un recul un peu moins marqué en mars (–25,9%).

À partir du mois d’avril, la demande étrangère a bondi. Des fortes hausses ont été observées en avril (+471,3%), en mai (+321,3%) et en juin (+86,1%). Ces résultats sont toutefois à mettre en relation avec les nuitées étrangères qui se situaient à un niveau historiquement bas entre avril et juin une année auparavant. Par rapport à 2019, la demande étrangère a reculé de 78,6% au mois d’avril, 80,1% en mai et 78,4% en juin.

Au niveau de la provenance des hôtes, la demande a été fortement négative tous continents confondus par rapport au premier semestre 2020. La clientèle européenne a toutefois un peu moins reculé (–32,6%). La demande de ce continent reste toutefois encore très inférieure (–66,8%) par rapport au premier semestre 2019.

La demande indigène «explose» à partir du mois de mars

Lors du premier semestre 2021, les nuitées indigènes ont augmenté de 55,3% par rapport à la même période de 2020 et même de 6,9% par rapport au premier semestre 2019. Tandis que la demande suisse était encore fortement négative en janvier (–37,4%), elle s’est redressée en février (–4,0%). Dès le mois de mars, la demande suisse a bondi de 103,9% par rapport au même mois de l’année précédente. Comparativement au mois de mars 2019, elle est cependant restée inférieure de 9,1%. Les nuitées indigènes «explosent» ensuite avec en avril, une augmentation de 916,9%. Comparé à avril 2019, ceci représente une hausse de 40,2%. Les mois de mai (+196,8%) et juin (+48,8%) sont également en forte croissance par rapport à 2020. En comparaison avec 2019, les augmentations se sont élevées à 34,7% en mai et 14,4% en juin.

Hausse des nuitées dans la plupart des régions touristiques

Au niveau des régions touristiques, dix sur treize ont enregistré une hausse de nuitées au cours du premier semestre 2021 par rapport à la même période de l’année précédente. La plus forte augmentation a été enregistrée au Tessin (+172,5%), seule région aussi en hausse (+27,4%) par rapport à 2019. Les régions Jura & Trois-Lacs (+56,7%), la Suisse orientale (+39,6%), la région Fribourg (+37,2%) ainsi que Lucerne/Lac des Quatre-Cantons (+33,7%) ont également vu le nombre de leurs nuitées augmenter fortement par rapport à 2020. De leur côté, les Grisons (+5,6%) et le Valais (+3,6%) ont connu des hausses plus modérées. Seules les régions citadines ont vu leur demande chuter. Ainsi Genève (–30,9%), la Région zurichoise (–23,6%) et dans une moindre mesure la Région bâloise (–5,5%) ont affiché une contraction de la demande.

Au premier semestre 2021, la demande indigène était en augmentation dans toutes les régions touristiques. En comparaison avec 2019, sept régions sur treize présentent même une hausse de fréquentation de la clientèle suisse au cours du premier semestre 2021. La croissance des nuitées suisses a été la plus marquée au Tessin (+233,7%). Les hausses de la demande indigène au sein des autres régions s’échelonnent entre +19,5% (Région zurichoise) et +78,4% (Jura & Trois-lacs). Quant à la demande étrangère, seuls le Tessin (+15,6%) et la région Jura & Trois-Lacs (+0,9%) tirent leur épingle du jeu. Pour les autres régions, les résultats pour la demande étrangère varient d’une quasi-stabilité en Suisse orientale (–0,5%) à de très forts reculs, à l’instar de la Région Berne (–61,0%) et du Valais (–56,9%).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Hôtellerie suisse: hausse de 14,3% des nuitées au 1er semestre 2021
(PDF, 7 Seiten, 274 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Touristische Beherbergung im 1. Halbjahr 2021


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home.assetdetail.18264070.html