Medienmitteilung

Hébergement touristique durant la saison d'hiver 2020/2021 Recul de 26% des nuitées dans l'hôtellerie suisse au cours de la saison d'hiver 2020/2021

Dieses Dokument ist auch in einer neueren Version verfügbar, siehe folgenden Link:
Hôtellerie suisse: hausse de 14,3% des nuitées au 1er semestre 2021

08.06.2021 - L’hôtellerie en Suisse a enregistré 9,4 millions de nuitées au cours de la saison touristique d’hiver (novembre 2020 à avril 2021). En comparaison avec la même période de l’année passée, les nuitées ont reculé de 26,4% (–3,4 millions de nuitées). Avec un total de 1,9 million de nuitées, la demande étrangère a chuté de 70,1% (–4,4 millions). Quant à la demande indigène, elle a progressé de 16,5% (+1,1 million) et a atteint 7,5 millions d’unités. Tels sont les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Au cours des mois de la saison touristique d’hiver, la demande est restée fortement négative entre novembre (–57,0%) et février (–39,9%) par rapport aux mêmes mois de l’année précédente, pendant lesquels les effets du COVID-19 n’étaient pas encore perceptibles en Suisse. À partir du mois de mars, les nuitées ont augmenté très fortement (+47,1% en mars; +801,8% en avril) par rapport à la même période de l’année précédente durant laquelle les restrictions sanitaires ont été introduites et ont été les plus importantes. Néanmoins, la demande est restée nettement inférieure à celle de mars (–44,2%) et avril (–26,5%) de 2019.

Très forte baisse de la demande étrangère

La demande étrangère est restée encore fortement négative tout au long de la saison d’hiver 2020/2021 avec un recul de 70,1% par rapport à la même période de l’année passée. La plus forte régression a été enregistrée en novembre avec un recul de 83,0%. Cette situation s’est poursuivie de décembre à février avec une baisse de la demande proche de 80% pour chaque mois. En mars, le recul de la demande a atteint 25,9%. Comparativement à mars 2019, la baisse a atteint 76,5%. En avril, la hausse de la demande étrangère a culminé à 471,3%. Ce résultat est à mettre en relation avec les nuitées étrangères pratiquement inexistantes en avril 2020. A titre de comparaison, une baisse de 78,6% est observée entre avril 2021 et avril 2019.

Évolution positive de la demande indigène

Tandis que la demande suisse était encore fortement négative en novembre (–29,1%), décembre (–17,2%) et en janvier (–37,4%), elle s’est redressée en février (–4,0%). Dès le mois de mars, la demande suisse a bondi de 103,9% par rapport au même mois de l’année précédente. Elle est toutefois restée encore inférieure de 9,1% comparée à mars 2019. Cette tendance s’est poursuivie au mois d’avril 2021 avec une augmentation de 916,9% par rapport à avril 2020. Cela représente une hausse (+40,2%) par rapport à avril 2019.

Fortes baisses de la demande dans les régions citadines

Au niveau des régions touristiques, douze régions sur treize ont enregistré une baisse de nuitées au cours de la saison touristique d’hiver par rapport à la même saison de l’année précédente. Les régions citadines ont particulièrement été touchées. Ainsi Genève (–67,6%), la Région zurichoise (–62,6%) et la Région bâloise (–55,6%) ont affiché les plus grandes contractions de la demande parmi toutes les régions. Seul le Tessin a vu le nombre de ses nuitées augmenter, et ce de manière marquée (+88,4%). Comparées à la saison d’hiver 2018/2019, les nuitées enregistrent une hausse de 10,6%. 

La demande indigène est à la source de l’augmentation au Tessin (+209,0 %) au cours de la saison d’hiver 2020/2021. Six autres régions touristiques ont également connu une croissance de la demande de la clientèle suisse au cours de cette saison. Les plus marquées ont été observées dans la Région Lucerne/Lac des Quatre-Cantons (+36,6%), dans la Région Berne (+31,7%), au Valais (+25,2%) ainsi qu’aux Grisons (+21,7%) Ces régions connaissant également un niveau de la demande indigène supérieur à la saison d’hiver 2018/2019. Finalement, la demande étrangère s’est massivement repliée dans toutes les régions touristiques, s’échelonnant entre –80,2% (Région zurichoise) et –46,9% (Tessin).

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Recul de 26% des nuitées dans l'hôtellerie suisse au cours de la saison d'hiver 2020/2021
(PDF, 7 Seiten, 446 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Touristische Beherbergung in der Wintersaison 2020/21


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home.assetdetail.17604951.html