Medienmitteilung

Enquête sur la formation professionnelle supérieure 2019: premiers résultats Formation professionnelle supérieure: les employeurs assument de 23% à 41% des coûts de formation

21.12.2020 - En 2018, les candidats de la formation professionnelle supérieure (FPS) ont financé eux-mêmes près de la moitié de leur formation. Les candidats citent l’employeur comme la plus importante source de financement externe. Celui-ci prend en charge entre 23% (diplôme des écoles supérieures) et 41% (diplôme fédéral) des coûts de formation. En outre, le régime de subventions fédérales introduit en 2018 joue pour la première fois un rôle pour les examens fédéraux. Si les candidats ont perçu des contributions fédérales, celles-ci couvraient environ un tiers des coûts. C’est ce qui ressort des résultats de la deuxième enquête sur la formation professionnelle supérieure réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

En 2018, les coûts médians pour les cours préparatoires, le matériel et les examens finaux s’élevaient à 13 200 francs pour le brevet fédéral (BF) et à 18 500 francs pour le diplôme fédéral (DF). Les frais de formation médians dans une école supérieure (ES) se montaient quant à eux à 15 000 francs. 

Les candidats assument la moitié des coûts de formation

Pour les candidats qui ont reçu un soutien financier de leur employeur, ce dernier a assumé entre un quart et près de la moitié des coûts de formation (BF: 35%; DF: 41%; ES: 23%), l’autre partie des coûts étant financée par les candidats eux-mêmes.

Parmi les formes d’aide octroyée par l’employeur, c’est le soutien financier qui a été mentionné le plus souvent (BF: 52%; DF: 59%; ES: 36%). Certains employeurs ont de plus accordé à leurs collaborateurs la possibilité de recourir à des horaires flexibles ou de prendre davantage de congés payés durant la formation. N’ont bénéficié d’aucun soutien 26% des candidats à un brevet fédéral et 19% de ceux préparant un diplôme fédéral. Quant aux personnes fréquentant une école supérieure, près de la moitié n’ont bénéficié d’aucun soutien (42%). 

Les bénéficiaires couvrent plus d’un tiers des coûts de formation au moyen de subventions fédérales

Depuis janvier 2018, les personnes qui se sont présentées à un examen professionnel (brevet fédéral) ou à un examen professionnel supérieur (diplôme fédéral) ont la possibilité de demander une subvention fédérale pour les cours préparatoires suivis. Pour ce faire, les cours doivent avoir commencé après le 1er janvier 2017 et ne pas avoir fait l’objet d’un financement par les cantons. Alors que le soutien financier de la famille a joué un rôle surtout pour les personnes qui se forment dans une école supérieure (BF: 2%; DF: 1%; ES: 15%), les subventions fédérales représentaient 6% pour la préparation aux examens fédéraux (BF et DF). 

Les candidats ayant reçu des subventions fédérales ont couvert près d’un tiers de leurs coûts de formation au moyen de celles-ci. L’obtention de subventions fédérales a par ailleurs influencé le montant des contributions des employeurs: en l’absence de subventions, l’employeur a financé trois quarts environ des coûts; en cas d’octroi de subventions, il a pris en charge la moitié environ des coûts. 

Conditions de formation très satisfaisantes 

50% des candidats au brevet fédéral et 55% de ceux au diplôme fédéral ont estimé que leur situation financière pendant la formation était satisfaisante. Les diplômés d’une ES se sont montrés moins satisfaits de leur situation financière durant la formation, puisque seuls 31% ont donné les meilleures notes.

Les candidats interrogés étaient globalement satisfaits de leurs conditions de vie et d’études pendant la formation, cette évaluation variant selon le critère retenu. Pour 47% à 60% des candidats, les conditions de formation, les enseignants et la matière enseignée ont répondu à leurs attentes. L’état de santé et les conditions de logement ont reçu les meilleures évaluations par respectivement 73% et 76% des candidats. 
S’ils pouvaient choisir à nouveau, la majorité des candidats ayant suivi une formation professionnelle supérieure entameraient la même formation (BF et DF: 92%; ES: 88%) et s’inscriraient auprès du même prestataire de formation (BF: 81%; DF: 83%; ES: 75%). 

Vous trouverez des informations complémentaires sous forme de tableaux et de graphiques dans le document PDF ci-dessous.


 

Download Medienmitteilung

Formation professionnelle supérieure: les employeurs assument de 23% à 41% des coûts de formation
(PDF, 7 Seiten, 201 kB)


Weitere Sprachen


Verwandte Dokumente

Erhebung zur höheren Berufsbildung (eHBB) 2019: Erste Ergebnisse


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/de/home.assetdetail.14818038.html