Communiqué de presse

Produit intérieur brut par canton 2021 Reprise économique générale en 2021

Version corrigée (27.10.2023): Les informations du lead sur le nombre de cantons dont la croissance du PIB est supérieure à 10% ont été adaptées et complétées par le canton de Nidwald.

27.10.2023 - L'année 2021 a marqué la reprise économique post-COVID-19 en Suisse et dans les cantons. Mesurée par la croissance du Produit intérieur brut (PIB) aux prix de l'année précédente, la totalité des économies cantonales était en progression. Six cantons ont vu leur économie croître à 10% ou plus : Neuchâtel (15,2%), le Jura (14,7%), le Tessin (13,2%), Schaffhouse (12,9%), Nidwald (10,1%) et Vaud (10,0%). La croissance s'est largement diffusée dans le pays, une dizaine de cantons ayant évolué dans une fourchette de 5% à 10%. Ces chiffres ressortent des premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

En 2021, l'économie suisse a progressé de manière sensible, avec une croissance du PIB de 5,4%. Le dynamisme de la croissance nationale se reflète dans une grande variété de secteurs d'activité, illustrant ainsi le caractère global de la reprise. L'industrie manufacturière se distingue par des progressions marquées dans les domaines de l'habillement et de la chaussure, mais c'est aussi le cas des industries chimique et pharmaceutique, ainsi que de l'horlogerie et l'industrie des machines.

Dans le secteur tertiaire, les services financiers hors assurances et immobiliers contribuent sensiblement à la croissance du PIB, tout comme les activités des sièges sociaux et les activités de recherche et développement. Enfin, les activités liées à la santé humaine et les domaines des activités sportives, récréatives et de loisirs complètement ce tableau global de reprise économique en Suisse.

Croissance généralisée des PIB cantonaux

La croissance économique est positive dans la totalité des cantons suisses, mais elle est également très différenciée. La progression des PIB cantonaux s'inscrit dans une fourchette large, allant de 0,1% (Zurich) à 15,2% (Neuchâtel), illustrant ainsi l'hétérogénéité du tissu économique régional en Suisse et le fait qu'après l'épisode de contraction du COVID-19, les économies périphériques, plus durement touchées, rebondissent de manière plus sensible.

Globalement, la performance des cantons est reflétée dans l'évolution de l'emploi en équivalent plein temps (EPT). Les cantons se répartissent en différents groupes : Neuchâtel (15,2%) et le Jura (14,7%) bénéficient de la reprise dans l'industrie manufacturière de précision, et représentent avec le Tessin (13,2%) et Schaffhouse (12,9%) les principales économies en termes de progression, notamment au niveau des activités industrielles. Les cantons-moteurs sur le plan économique que sont Genève (7,4%), Vaud (10,0%), Bâle-Ville (6,7%) et Berne (4,2%) voient leur PIB progresser de façon significative également, bien que proche de la croissance nationale. Dans tous ces cantons, les secteurs de l'industrie et de la construction (groupe NOGA BCF), ainsi que le secteur des services aux entreprise (groupe LMNRS), soutiennent la reprise de la croissance.

Progression moindre dans deux cantons

Zurich (0,1%) et Argovie (0,2%) ont pour leur part présenté une quasi-stagnation de la croissance économique en 2021. Dans le canton de Zurich, un faisceau d'indices explique la situation. Le commerce subit un recul, tandis que les services aux entreprises stagnent. Les EPT et d'autres intrants, comme les dépenses de R-D qui progressent de manière comparativement plus modeste par rapport aux autres cantons, reflètent cette évolution.

Argovie présente un tableau similaire à Zurich. Le canton connait une performance mitigée dans une grande partie de ses secteurs d'activités (secteur des activités non-financières et secteur primaire). L'évolution des EPT, très mesurée en comparaison intercantonale, se reflète là aussi dans la performance économique. A l'inverse, le secteur financier (groupe NOGA K) joue un rôle moteur en Argovie en 2021.

Huit cantons contribuent fortement au PIB national

La reprise individuelle marquée dans la plupart des cantons ainsi que la performance mesurée du PIB à Zurich induisent une dynamique inédite des contributions cantonales au PIB national. En effet, pas moins de huit cantons contribuent pour plus de 0,2% à la croissance nationale : Vaud, Genève, Berne, le Tessin, Saint-Gall, Bâle-Ville, Zoug et Neuchâtel.

Productivité du travail par grandes régions

En 2021, l'augmentation plus prononcée du PIB (5,4%) par rapport à l'intrant en travail (2,8%) a conduit, au niveau national, à une croissance de la productivité du travail de 2,6% aux prix de l'année précédente. Toutes les grandes régions ont connu une évolution positive, à l'exception de Zurich qui observe un léger recul de sa productivité. Dans cette région, la situation de stagnation du PIB expliquée précédemment ne se retrouve pas totalement au niveau des heures effectives de travail dont le taux de croissance est supérieur de 0,3 point de pourcent. Quant au Tessin, région la plus dynamique en termes de PIB et d'intrant en travail en 2021, la productivité progresse seulement dans les mêmes ordres de grandeur que celle de l'ensemble du pays. 

Vous trouverez des informations complémentaires dans le document PDF ci-dessous.


 

Télécharger communiqué de presse

Reprise économique générale en 2021
(PDF, 4 pages, 184 kB)


Autres langues


Documents associés

Produit intérieur brut et productivité du travail en 2021: données régionales


 

https://www.bfs.admin.ch/content/bfs/fr/home/statistiken/kataloge-datenbanken.assetdetail.28405392.html