Imprimer cette page | Fermer cette fenêtre
Statistique suisse
  • Partager:
  • Facebook Site externe. La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
  • Google+ Site externe. La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
  • Twitter Site externe. La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
  • del.icio.us Site externe. La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
  • Pinterest Site externe. La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
  • Fermer

Migration et intégration – IndicateursPopulation issue de la migration

A l’exception des Suisses à la naissance dont au minimum un des deux parents est né en Suisse, toute personne née à l’étranger est considérée comme issue de la migration de 1re génération (1'901'000 personnes). Ce groupe comprend ainsi :

  • les étrangers nés à l’étranger (ils composent 71.2% de ce groupe, soit 1'353'000 personnes) ;
  • les Suisses à la naissance nés à l’étranger et dont les deux parents sont nés à l’étranger (22'000) ;
  • les personnes naturalisées nées à l’étranger (526'000).

La 2e génération, c’est-à-dire les personnes issues de la migration nées en Suisse (473'000 individus), se compose des personnes naturalisées (ils composent 46.3% de ce groupe, soit 219'000 individus), des étrangers dont au moins un des deux parents est né à l’étranger (185’000) et des Suisses dont les deux parents sont nés à l’étranger (69'000).  

Population selon le statut migratoire (diagramme)

Le graphique suivant indique le top ten des nationalités représentées parmi les personnes issues de la migration, selon les sexes :

Population issue de la migration selon la nationalité. Les nationalités les plus représentées (diagramme)

Le découpage par nationalité individuelle indique que la nationalité la plus représentée parmi la population issue de la migration est la nationalité suisse (35.3% : 30.0% parmi les hommes et 40.3% parmi les femmes). Chez les hommes, la deuxième nationalité la plus représentée est la nationalité italienne (12.9%). Chez les femmes, la deuxième position est occupée par la nationalité allemande (9.1%). La situation s’inverse pour la troisième position qui est occupée par les allemands chez les hommes (avec un taux de 12.0%) et les italiennes chez les femmes (8.8%). Quel que soit le sexe observé, la nationalité portugaise est la quatrième la plus représentée parmi la population issue de la migration (9.5% pour les hommes, 7.2% pour les femmes), suivie par la nationalité française (4.2% pour les hommes, 3.3% pour les femmes).

Le graphique suivant indique le découpage par groupe de nationalités de la population issue de la migration, selon la génération d’arrivée en Suisse. Dans la 1re génération, on dénombre une majorité de ressortissants des pays de l’UE28 et AELE (48.1%), 28.8% de Suisses, 12.9% des ressortissants des autres pays de l’Europe et 10.0% des autres pays du monde. Dans la 2e génération, 60.9% des personnes sont de nationalité suisse et 30.0% sont originaires d’un pays membre de l’UE28 et AELE.

Popluation issue de la migration selon la nationalité (diagramme)

Objets Titre Période
Distribution des statuts migratoires dans la population résidante permanente âgée 15 ans ou plus, selon diverses caractéristiques socio-démographiques. Télécharger (XLS). La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 48 KB   Distribution des statuts migratoires dans la population résidante permanente âgée 15 ans ou plus, selon diverses caractéristiques socio-démographiques
(su-f-01.03.04.01)
Office fédéral de la statistique OFS
2013
Population résidante permanente âgée de 15 ou plus issue de la migration, selon la nationalité et le sexe. Télécharger (XLS). La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 39 KB   Population résidante permanente âgée de 15 ou plus issue de la migration, selon la nationalité et le sexe
(su-f-01.03.04.04)
Office fédéral de la statistique OFS
2013
Imprimer cette page | Fermer cette fenêtre