Imprimer cette page | Fermer cette fenêtre
Statistique suisse

Evolution future de la population – Données, indicateurs - Scénarios suissesL'essentiel en bref

Depuis 1984, l’Office fédéral de la statistique (OFS) établit périodiquement des scénarios de l’évolution démographique de la Suisse à la demande du Conseil fédéral et en collaboration avec d’autres offices fédéraux. Les scénarios 2015-2045 publiés en juin 2015 constituent ainsi la septième série complète de scénarios de l’évolution de la population.

Les scénarios de l’évolution démographique sont, comme pour la précédente série, complétés par des projections de la population active et par des projections pour le niveau de formation de la population.

Trois nouveaux scénarios de base ont été calculés. Le scénario de référence (A-00-2015) prolonge les évolutions observées au cours des dernières années. Le scénario «haut» (B-00-2015) combine un choix d’hypothèses plus favorables à la croissance démographique, alors que le scénario «bas» (C-00-2015) combine un choix d’hypothèses moins favorables à la croissance démographique.

Aperçu des résultats

Les principaux résultats de cette nouvelle série de scénarios démographiques sont, premièrement, une accélération du vieillissement démographique au cours des trente prochaines années, deuxièmement, un nombre de décès se rapprochant fortement ou dépassant le nombre de naissances en raison d’un niveau de fécondité bas, et troisièmement, un accroissement de la population de la Suisse dû principalement aux flux migratoires durant cette même période.

En effet, selon les trois scénarios de base, la croissance démographique de la Suisse se poursuit au-delà de 2045. La structure par âge actuelle de la population et l'allongement de l'espérance de vie ont pour effet d'accélérer le vieillissement de la population. Le nombre des personnes du troisième et du quatrième âge croît ainsi de plus en plus rapidement au cours de ces trente prochaines années.

Même si les migrations sont importantes, le nombre de personnes en âge de travailler ne peut pas croître aussi vite que le nombre de personne en âge d’être à la retraite. Le rapport entre les personnes de 65 ans ou plus et les personnes de 20 à 64 ans et celui entre les personnes de 65 ans ou plus et les personnes actives de 20 à 64 ans augmentent ainsi énormément et très rapidement durant les trente prochaines années.

Le taux d’activité des personnes en âge de travailler (15 à 64 ans) reste quasiment inchangé ces prochaines années. En revanche, le taux d’activité des personnes de 15 ans et plus diminue car ce taux est influencé considérablement par le poids des personnes âgées.

Selon le scénario de référence, la population active augmente de 11 pour cent à 5,3 millions jusqu’en 2045. Le nombre d’hommes actifs progresse plus fortement (+12%) que le nombre de femmes actives (+9%).

Quel que soit le scénario, le niveau de formation de la population devrait fortement augmenter ces prochaines années (plus d’informations Site externe. La page s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.).


Tous les résultats chiffrés des scénarios sont à votre disposition dans la banque de données STAT-TAB. A partir de cette banque de données vous pouvez extraire les données souhaitées et créer des tableaux personnalisés.

Imprimer cette page | Fermer cette fenêtre